Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maria Dolores y Habibi Starlight
Café de la Danse  (Paris)  janvier 2019

Spectacle musical conçu par Maria Dolores et Gwen Aduh, mise en scène de Gwen Aduh, avec Maria Dolores, Lakhdar Hanou, Sofiane Saidi, Mounaim Rabahi et Samir Laroche.

 Attention aux diabétiques ! Le spectacle " Maria Dolores y Habibi Starlight" ne lésine pas sur les sucreries, les loukoums et les pâtisseries orientales.

Dans une ambiance années cinquante qui rappellera aux plus anciens l'époque décadente du Roi Farouk, les cabarets dans lesquels les disciples de Bob Azzam chantaient "Ya Moustapha", Maria Dolores recrée l'ère "juste" post-coloniale, celle où les danseuses du ventre, les aventurières en exil qui ont été Miss Egypte vont traîner pendant une décennie la mélancolie du mambo italo-espagnol, lancer joyeusement leurs trilles tumultueux de faux "rossignols des Andes" entendus par bribes dans les peplums les plus insensés de Cinecitta.

C'est un spectacle aux mille couleurs kitschissimes qui repose sur le charisme malicieux de Lou Hugot (alias Maria Dolores), maternée par un quatuor de grands maîtres de la musique arabo-andalouse : Lakhdar Hanou, Sofiane Sadi, Mounaim Rabahi et Samir Laroche.

Racontant son improbable épopée de "biche madrilène", entre Bianca Castafiore, Gloria Lasso et Maria Ulrika Von Glott, Maria Dolores se fait sirène bleu outremer sans jamais sombrer dans le grotesque. Jamais le rire ne se fait gras pour quelques kilos de trop. Au contraire, ici la chair est joyeuse et tout ce qui y est dit est appétissant, bienveillant et propice à la bonne humeur.

Que ce spectacle qui ne se contente pas d'être nostalgique, soit co-écrit et mis en scène par Gwen Aduh, par ailleurs metteur en scène des "Faux-British" et du "Gros diamant du Prince Ludwig", ne surprendra pas ceux qui auront passé une excellente soirée dans un univers à la fois surprenant et très cohérent.

Il est fort à parier qu'ils n'y aient pris goût et que, dès lors, ils feront partie des aficionados qui suivent avec ferveur les tournées triomphales de Maria Dolores.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=