Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nine black alps - Giant drag - Mr Bennett
Carling Academy  (Birmingham)  24 octobre 2005

Nine black alps est actuellement en Angleterre l'un des groupes les plus prometteurs. Pourtant il est en total contraste avec les groupes "hype" du moment comme les Kaiser CHiefs et autres Babyshambles... Enquête sur le phénomène en direct de la Carling Academy de Birmingham...

Première première partie assurée par Mr Bennett, apparemment un roadie du groupe Nine Black Alps. Il joue seulement quatre ou cinq chansons aux paroles ma foi fort rigolotes, seul à la guitare électrique. Hop on passe !

Changement de plateau s'impose, et donc petit tour au bar où je découvre que la bière est chère et pas bonne (note pour plus tard). Attente assez longue mais cela en vaudra la peine.

Le second groupe, Giant Drag, arrive aux alentours de 20h30.

C'est un duo américain en provenance de Los Angeles, composé d'Annie à la guitare et de Micah à la batterie et au synthé. En les voyant arriver, je me dis bon allez encore une copie des Rayures Blanches...

Mais en fait, Giant Drag se révèle beaucoup plus proche des Breeders ou de PJ Harvey que du combo de Chicago. Ils enchaînent les titres avec brio, quelques titres en vracs qui montrent l'excentricité de Madame Annie : Kevin is Gay, My dick sux, you are full of shit... Hum...

Elle prouve qu'elle a du caractère lors du traditionnel "Go naked ! " crié par un spectateur, auquel elle rétorque "Je ne veux pas être la fille qui te montrera ta première paire de seins ! ". Ah bien envoyé ! Le groupe quitte la scène et visiblement le public n'adhère pas totalement mais moi oui ! (album Hearts and unicorns à acheter absolument!)

Deuxième changement de plateau et je ne ferai pas l'erreur d'aller au bar une deuxième fois...

Arrive enfin, Nine Black Alps, le groupe tant attendu par les 2 500 anglais présents dans la salle. Une grande tenture imprimée de visages s'éclaire et le show commence.

Les trois hits "Cosmopolitan", "Not everyone" et "Get your guns" ouvre le bal, le public adhère visiblement! Le groupe enchaîne les chansons de l'album Everything Is, le jouant ainsi presque en intégralité.

Le chanteur Sam Forrest a le look, le talent le charisme d'un parfait mini Kurt Cobain et le reste du groupe semble en parfaite osmose avec lui. Le groupe au son et influences très grungy délivre un set bref mais intense, semblant rassasier le public.

Couvre feu des pubs oblige, le concert se termine aux alentours de 22h30, laissant plus de 2 000 anglais hagards devant la salle, visiblement ravis de leur soirée.

A bientôt pour de nouvelles aventures en direct de Birmingham...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Nine black alps en concert au Festival des Inrocks 2005
Giant drag en concert au Festival de Dour 2006 (samedi)
Giant drag en concert au Festival Les Inrocks 2006

En savoir plus :

Le site officiel de Nine Black Alps
Le site officiel de Giant Drag


Camille         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=