Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nine black alps - Giant drag - Mr Bennett
Carling Academy  (Birmingham)  24 octobre 2005

Nine black alps est actuellement en Angleterre l'un des groupes les plus prometteurs. Pourtant il est en total contraste avec les groupes "hype" du moment comme les Kaiser CHiefs et autres Babyshambles... Enquête sur le phénomène en direct de la Carling Academy de Birmingham...

Première première partie assurée par Mr Bennett, apparemment un roadie du groupe Nine Black Alps. Il joue seulement quatre ou cinq chansons aux paroles ma foi fort rigolotes, seul à la guitare électrique. Hop on passe !

Changement de plateau s'impose, et donc petit tour au bar où je découvre que la bière est chère et pas bonne (note pour plus tard). Attente assez longue mais cela en vaudra la peine.

Le second groupe, Giant Drag, arrive aux alentours de 20h30.

C'est un duo américain en provenance de Los Angeles, composé d'Annie à la guitare et de Micah à la batterie et au synthé. En les voyant arriver, je me dis bon allez encore une copie des Rayures Blanches...

Mais en fait, Giant Drag se révèle beaucoup plus proche des Breeders ou de PJ Harvey que du combo de Chicago. Ils enchaînent les titres avec brio, quelques titres en vracs qui montrent l'excentricité de Madame Annie : Kevin is Gay, My dick sux, you are full of shit... Hum...

Elle prouve qu'elle a du caractère lors du traditionnel "Go naked ! " crié par un spectateur, auquel elle rétorque "Je ne veux pas être la fille qui te montrera ta première paire de seins ! ". Ah bien envoyé ! Le groupe quitte la scène et visiblement le public n'adhère pas totalement mais moi oui ! (album Hearts and unicorns à acheter absolument!)

Deuxième changement de plateau et je ne ferai pas l'erreur d'aller au bar une deuxième fois...

Arrive enfin, Nine Black Alps, le groupe tant attendu par les 2 500 anglais présents dans la salle. Une grande tenture imprimée de visages s'éclaire et le show commence.

Les trois hits "Cosmopolitan", "Not everyone" et "Get your guns" ouvre le bal, le public adhère visiblement! Le groupe enchaîne les chansons de l'album Everything Is, le jouant ainsi presque en intégralité.

Le chanteur Sam Forrest a le look, le talent le charisme d'un parfait mini Kurt Cobain et le reste du groupe semble en parfaite osmose avec lui. Le groupe au son et influences très grungy délivre un set bref mais intense, semblant rassasier le public.

Couvre feu des pubs oblige, le concert se termine aux alentours de 22h30, laissant plus de 2 000 anglais hagards devant la salle, visiblement ravis de leur soirée.

A bientôt pour de nouvelles aventures en direct de Birmingham...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Nine black alps en concert au Festival des Inrocks 2005
Giant drag en concert au Festival de Dour 2006 (samedi)
Giant drag en concert au Festival Les Inrocks 2006

En savoir plus :

Le site officiel de Nine Black Alps
Le site officiel de Giant Drag


Camille         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=