Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Mousquetaires au couvent
Théâtre Saint-Léon  (Paris)  février 2019

Opérette de Louis Varney, direction musicale de Romain Dumas, mise en scène de Emmanuel Gardeil, avec Cédric Le Barbier, Olivier Montmory, Marie Cordier, Marie-Caroline Husson, Virginie Marry, Marie Saadi, Hugues Blunat, Jean-Philippe Poujoulat, Caroline Duliège, Romain Boulanger et le Choeur Divinopera.

Offenbach ou Francis Lopez ? L'opérette à la française n'est pas manichéenne et si l'on fouille un peu dans le répertoire, on redécouvre vite qu'il y a d'autres pépites, des pépites qui n'ont rien perdu de leur éclat.

Ainsi "Les Mousquetaires au couvent" de Louis Varnay, sur un livret de Jules Prével et Paul Ferrier, d'après un vaudeville d'Amable de Saint-Hilaire. Créé en 1880, l'ouvrage a connu un long succès à travers le temps. Et dans cette recréation mise en scène par Emmanuel Gardeil, on va d'emblée se surprendre à fredonner des airs qu'on connaît ou croît connaître.

Car "Les Mousquetaires au couvent" est musicalement composé de "numéros" qui emportent immédiatement la conviction. Que ce soient les Choeurs qui ouvrent le bal avec le célèbre "Sans nous chercher querelle", ou l'abbé Bridaine (le baryton Hugues Blunat) dans l'irrésistible "Eh oui, je suis l'abbé Bridaine !" ou les couplets de "Pour faire un brave mousquetaire".

Autre surprise de cette version des "Mousquetaires au couvent" sous la direction musicale de Romain Dumas avec son orchestre et son Choeur Divinopera, c'est son niveau.

Les spécialistes le disent : derrière son apparente facilité, l'oeuvre de Louis Varney requiert des chanteurs, des choeurs et des musiciens de premier ordre. C'est le cas ici, où l'on retrouve par exemple dans le rôle de Simone, Marie Saadi, âme du projet et artiste lyrique à part entière.

Au plaisir du chant s'ajoute aussi celui du spectateur : Emmanuel Gardeil réussit astucieusement à peupler la scène d'une figuration qui peut dépasser les trente ou quarante personnes. Ainsi l'acte I, qui se passe à l' "Auberge du Mousquetaire gris", c'est dans un chatoiement de costumes (très réussis par Madeleine Nicollas), de couleurs et de personnages truculents et chantants que s'ouvre ces "Mousquetaires au couvent". Tout le monde, chanteurs ou figurants, est à l'unisson, se frôle, danse, se taquine dans une ambiance digne du Châtelet.

L'acte II, où l'on est à l'intérieur du fameux couvent avec la mère supérieure (Marie-Caroline Husson), sœur Saint-Opportune (Caroline Duliège), Marie (Marie Cordier) celle que le mousquetaire Gontran de Solanges (Olivier Montmory) veut enlever avec le concours de son ami Narcisse de Brissac (Cédric Le Barbier) ne déçoit pas non plus. Là encore, les scènes sont drôles et propices à "tubes".

Dans leur adaptation, Emmanuel et Jean-François Gardeil ne se privent pas de quelques anachronismes, sans trop charger la barque, et se permettent aussi quelques références plus inattendues : ce deuxième acte finira dans un délire musical proche d'un "Sister Act" (sans Whoopi Goldberg).

Evidemment, tout s'arrangera au troisième acte avec encore de très beaux moments, comme le très connu "prenons l'échelle", une échelle qu'on n'aura pas trouvé chez Ikéa, bien entendu.

Gaie, généreuse, ouverte à tous les curieux qui y passeront une soirée totalement divertissante, loin de toute arrière-pensée qu'ils soient croyants ou pas, cette production des "Mousquetaires au couvent" est promise à de nombreuses festivals et mériterait d'être rejouée régulièrement sur des scènes pas forcément lyriques.

Ni poussiéreuse ni ennuyeuse, "Les mousquetaires au couvent" est au contraire l'oeuvre idéale pour ouvrir au plus grande nombre le chant lyrique.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=