Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Arc et la Flûte
Arne Sucksdorff.    (février 2019) 
Réalisé par Arne Sucksdorff. Suède. Aventure. 1h30 (Sortie 20 février 2019 - 1ère sortie 1957). Avec Chendru, Ginjo, Riga et Tengru-Shikari.

Quel plaisir de découvrir des grands cinéastes oubliés ! Une fois de plus, Malavida films a vu juste en ressortant deux des films du suédois Arne Sucksdorff, "La grande aventure" (1953) et "L'Arc et la Flûte"(1957).

Si "La Grande aventure" se passait en Suède, "L'Arc et la Flûte"" se déroule au centre de l'Inde, dans la tribu des murias, qui vit et est encore organisée comme aux premiers temps historiques, avec des chasseurs et des paysans.

Il ne faudra que quelques plans, voire quelques images, pour comprendre que ce film tourné en scope dans un "technicolor" de rêves, n'est pas un documentaire ordinaire qui aurait pu, à l'époque, faire les beaux jours des séances "Connaissance du monde", mais un film rare, dans la lignée de ceux de Robert Flaherty ou du "Fleuve" de Jean Renoir.

Comme les œuvres de Flaherty, "L'Arc et la Flûte" d'Arne Sucksdorff est un documentaire "fictionné". Les autochtones jouent une histoire écrite, racontée en voix off comme s'il s'agissait de la vraie histoire d'un village craignant un léopard mangeur d'hommes.

Arne Sucksdorff a pris pour héros Gingo, un chasseur muria, qui a épousé Riga, issue d'une autre tribu et qui, suite à ce mariage, subit un certain ostracisme de sa communauté.

Ici, les hommes et les femmes sont belles et les lieux dans lesquels ils vivent sont idylliques. Mais la présence hypothétique du grand fauve pèse comme une menace, occasion pour le cinéaste de tourner de magnifiques plans nocturnes où le léopard rôde.

"L'Arc et la Flûte"" d'Arne Sucksdorff est une œuvre dépaysante, digne du "Livre de la Jungle" ou d'"Elephant Boy", les célèbres films des frères Korda qui firent du petit cornac Sabu une grande vedette.

C'est aussi l'occasion d'une interrogation sur la fragilité de ce monde "paradisiaque" reconstitué par le cinéma. Même si la fable s'inscrit dans la logique mythique, on sent très bien que voir les Murias jouer les Murias pour le spectateur international, c'est déjà un signe de leur prochaine disparition.

Si l'on compare "L'Arc et la Flûte"" d'Arne Sucksdorff et les films africains de Jean Rouch eux aussi fictionnés, on voit tout de suite que le film suédois n'a aucune dimension ethnologique ni idéologique, qu'il ne vise qu'à faire rêver et n'ouvre aucune perspective pour les personnages filmés.

C'est sans doute sa limite, mais il ne faut pas oublier que le réalisateur est suédois, ne se préoccupe que de la beauté des choses et des êtres et n'a aucun point de vue sur les Murias confrontés à l'Inde post-coloniale, qui va niveler bien des différences et dont le développement et la croissance économiques conduiront inéluctablement à la disparition des tribus "indigènes" comme la leur.

Il faut donc regarder la belle histoire triste de "L'Arc et la Flûte" d'Arne Sucksdorff comme un beau livre d'images flamboyantes et épiques et comme un film qui mérite d'être réévalué dans l'histoire du cinéma suédois et mondial.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=