Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mathis and the Mathematiks
La Flèche d'Or  (Paris)  26 octobre 2005

En introduction à la soirée de ce soir, un jeune homme en chapka interprète d'une voix caverneuse quelques morceaux de folk allumé dont "Victoria Cross" une reprise de Vic Chesnutt.

Non prévu au programme, il a investi la scène de la Flèche d'Or sans souci.

Il s'appelle Paul James Barry.

La première partie est assurée par un groupe dispensable.

Mais le public attend la tête d'affiche, Mathis and the Mathematiks.

Mathis and the Mathematiks a sorti en juin 2005 un album tout simplement intitulé 5, par référence aux 5 euros dépensés pour le réaliser.

Un album qui est une petite révélation tant il réussit la parfaite symbiose du Delta blues, du funk, du rythm'n blues, et du rock, symbiose incarnée par la voix singulière de Mathis Haug qui, elle aussi, peut être à intination variable de Tom Waits à Prince, et de David Eugene Edwards à Finlay Quayle.

Quelques riff solo à la guitare sèche à la Ry Cooder, Mathis Haug, seul en scène, entame "B52".

Les Mathematiks, ses musiciens arrivent avant la fin du morceau pour l'accompagner : Seamus Taylor (guiate-claviers), Fabio (basse et contrebasse) et François (batterie).

Ensuite, le concert va monter doucement en puissance et en intensité avec le superbe "Did you come" puis "Blush".

Lors de son concert à la Maroquinerie, en raison d'une timing serré, le groupe nous avait proposé un set de blues rockisant endiablé d'une redoutable efficacité.

 

 

 

 

 

Ce soir, Mathis and the Mathematiks, en tête d'affiche, ont plus de la latitude au niveau du temps et leur concert prendra davantage des allures de blues session avec "Tabasco sauce" et "Good cooking".

Mathis nous fait également la primeur d'une nouvelle chanson "Certain frame" pour laquelle il imite le feulement du loup et demande au public assez atone de se bouger les fesses.

Le final avec notamment "Crash on you", "Voodo bitch" et "Daddy" clôture un très bon concert.

Mathis and the Mathématiks est décidemment un très bon groupe de scène qui joue pour le plaisir sans setlist formatée qu'il ne faut pas rater s'il passe à côté de chez vous.

Les habitués de la Flèche d'Or en savent quelque chose puisque Mathis and the Mathematiks étaient également à l'affiche le jour suivant pour un concert totalement différent.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album 5 de Mathis and the Mathematiks
Mathis and the Mathematiks en concert à La Maroquinerie (7 juin 2005)
L'interview de Mathis And the Mathematiks (14 juin 2005)

Crédits photos : David (Plus de photos sur Taste of Indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=