Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Belle-Amie
Harold Cobert  (Editions Les Escales)  février 2019

Il y a un point sur lequel l’ensemble du petit monde des mots et des lettres est unanime : le pari est osé. Reste à savoir s’il est relevé. Après s’être badigeonné à l’encre de Guy de Maupassant, Harold Cobert propose une suite à son Bel-ami dans Belle-amie que voici.

Bel ami, c’est Georges Duroy, un ancien sous-officier sans autre talent que celui de faire chauffer la mastercard et séduire les femmes. Opportuniste à souhait et briseur de ménage, Duroy se marie finalement avec une richissime héritière : Suzanne Walter. Et c’est là que commence Belle-amie. Duroy se fait désormais appeler Du Roy De Cantel, il est toujours aussi snob et infidèle, et rêve toujours de gloire électorale. Damned Trump inside.

"Les ambitieux de son espèce n’aiment pas qu’on leur rappelle leurs faiblesses".

On pourrait facilement détester le personnage, mais non, Georges a ce quelque chose d’attachant, ce regard cynique porté sur lui-même, cette affection à la perfection, cette manière de vouloir toujours plus, toujours mieux. Il est un grand rêveur. A l’image de Maupassant.

De magouilles en bidouilles politiques, de ronds de jambes en joutes verbales, des discours et des phrases toutes faites, des femmes conseillères dans l’ombre, les ingrédients d’une fresque politique sont là. Du Roy brigue un poste de député dans son canton, et puisque la fin justifie les moyens, il emprunte les sinuosités de la chose : il promet, sourit, s’incline, casse et encense.

Pas facile d’emprunter la plume de Guy sans lui faire des enfants dans le dos, Harold Cobert réussit toutefois à nous faire oublier le Duroy originel pour nous dérouler un Du Roy De Cantel plus vrai que nature, à croire que Monsieur Guy est dans sa peau. Nous reconnaissons aisément la puissance de l’argent et ses liens avec l’accès au pouvoir au XIXème siècle. Pas si éloigné de nos sociétés encanaillées se débattant avec la bienveillance et le quinoa sans sel.

Amis de la finance, si vous aussi considérez que la loi c’est pour les autres, si la politique est un jeu et le pouvoir un graal en forme d’écharpe transversale, Belle-amie est fait pour vous. Si vous aimez les courtisans, les guêtres et les robes impossibles à boucler, les crinolines et les prénoms sans diminutif, Belle-Amie vous sera agréable à la détente.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Harold Cobert


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=