Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Café Polisson
Théâtre de l'Epée de Bois  (Paris)  mars 2019

Spectacle musical conçu par Nathlie Joly, mise en scène de Jacques Verzier et interprété par Nathalie Joly, avec la participation de Bénédicte Charpiat et Jacques Verzier ou Gilles Vajou et les musiciens Carméla Delgado et Jean-Pierre Gesbert.

Après s'être plongée dans l'histoire de la chanson française de la Belle Epoque pour dispenser un triptyque biopico-musical consacré à Yvette Guilbert*, figure légendaire du caf'conc et de la scène montmartroise, Nathalie Joly continue d'actionner la machine à remonter le temps.

Et ce jusqu'au Second Empire pour puiser dans le corpus des chansons consacrées aux dames dites "de petite vertu" et concevoir un "Café Polisson" qui retrace les misères davantage que les splendeurs de la prostitution "ordinaire" de celles qui n'appartiennent pas à la catégorie des cocottes, courtisanes et demi-mondaines ayant pignon sur rue.

Dans le Paris capitale des plaisirs, en un temps où règnent la misère plébéienne et le sexe tarifié légalisé considéré comme "un mal nécessaire" avecs ses maisons closes et le racolage de nuit autorisé, péripatéticiennes occasionnelles ou filles publiques, constituent le "tout venant" à bon compte : pierreuses des terrains vagues, fleur de bitume arpentant le trottoir ou prestataire patentée en appartement.

Pour raconter indique-t-elle "un moment intime de leur solitude", dresser un panorama de la prostitution et rendre hommage à celles qui y succombèrent, Nathalie Joly a opté pour un florilège de chansons, truculentes, grivoises voire paillardes, et mélodramatiques.

Et si certaines sont connues telles "Madame Arthur", "La buveuse d'absinthe", "La Pierreuse", "A Saint-Lazare" et "Partie carrée chez les Boudin et les Bouton", la plupart constituent d'inattendues découvertes comme "Je ne suispas une énervée," La bonne mère" et "Les gueuses".

Ressortant au registre du théâtre musical et mis en scène par Nathalie Joly et Jacques Verzier, le spectacle se déroule en costumes, confectionnés par Claire Risterucci, dans un superbe décor de cabaret d'époque scénographié par Jean-Jacques Gernolle avec, notamment, les immenses toiles en fond de scène reproduisant des peintures de Maïté Goblet.

Il est dispensé par Nathalie Joly avec la complicité du comédien-pianiste Jean-Pierre Gesbert à l'humour espiègle l'inénarrable "La Raie", la participation de Carméla Delgado au bandonéon, de Gilles Vajou pour "ouvrir la fenêtre" et, campant des personnages interlopes, de la danseuse Bénédicte Charpiat.

Comédienne, Nathalie Joly incarne avec sensibilité ces femmes au destin fatal et, chanteuse lyrique à la tessiture de soprano, maîtrise tous les registres, du fripon au drame pour cette réussie immersion thématique dans le patrimoine musical français.

 
* Triptyque Yvette Guilbert :
"Je ne sais quoi "
" En v'là une drôle d'affaire"
"Chansons sans gêne " -

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=