Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Café Polisson
Théâtre de l'Epée de Bois  (Paris)  mars 2019

Spectacle musical conçu par Nathlie Joly, mise en scène de Jacques Verzier et interprété par Nathalie Joly, avec la participation de Bénédicte Charpiat et Jacques Verzier ou Gilles Vajou et les musiciens Carméla Delgado et Jean-Pierre Gesbert.

Après s'être plongée dans l'histoire de la chanson française de la Belle Epoque pour dispenser un triptyque biopico-musical consacré à Yvette Guilbert*, figure légendaire du caf'conc et de la scène montmartroise, Nathalie Joly continue d'actionner la machine à remonter le temps.

Et ce jusqu'au Second Empire pour puiser dans le corpus des chansons consacrées aux dames dites "de petite vertu" et concevoir un "Café Polisson" qui retrace les misères davantage que les splendeurs de la prostitution "ordinaire" de celles qui n'appartiennent pas à la catégorie des cocottes, courtisanes et demi-mondaines ayant pignon sur rue.

Dans le Paris capitale des plaisirs, en un temps où règnent la misère plébéienne et le sexe tarifié légalisé considéré comme "un mal nécessaire" avecs ses maisons closes et le racolage de nuit autorisé, péripatéticiennes occasionnelles ou filles publiques, constituent le "tout venant" à bon compte : pierreuses des terrains vagues, fleur de bitume arpentant le trottoir ou prestataire patentée en appartement.

Pour raconter indique-t-elle "un moment intime de leur solitude", dresser un panorama de la prostitution et rendre hommage à celles qui y succombèrent, Nathalie Joly a opté pour un florilège de chansons, truculentes, grivoises voire paillardes, et mélodramatiques.

Et si certaines sont connues telles "Madame Arthur", "La buveuse d'absinthe", "La Pierreuse", "A Saint-Lazare" et "Partie carrée chez les Boudin et les Bouton", la plupart constituent d'inattendues découvertes comme "Je ne suispas une énervée," La bonne mère" et "Les gueuses".

Ressortant au registre du théâtre musical et mis en scène par Nathalie Joly et Jacques Verzier, le spectacle se déroule en costumes, confectionnés par Claire Risterucci, dans un superbe décor de cabaret d'époque scénographié par Jean-Jacques Gernolle avec, notamment, les immenses toiles en fond de scène reproduisant des peintures de Maïté Goblet.

Il est dispensé par Nathalie Joly avec la complicité du comédien-pianiste Jean-Pierre Gesbert à l'humour espiègle l'inénarrable "La Raie", la participation de Carméla Delgado au bandonéon, de Gilles Vajou pour "ouvrir la fenêtre" et, campant des personnages interlopes, de la danseuse Bénédicte Charpiat.

Comédienne, Nathalie Joly incarne avec sensibilité ces femmes au destin fatal et, chanteuse lyrique à la tessiture de soprano, maîtrise tous les registres, du fripon au drame pour cette réussie immersion thématique dans le patrimoine musical français.

 
* Triptyque Yvette Guilbert :
"Je ne sais quoi "
" En v'là une drôle d'affaire"
"Chansons sans gêne " -

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=