Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Pays lointain
Théâtre national de l'Odéon  (Paris)  mars 2019

Comédie dramatique de Jean-Luc Lagarce, mise en scène de Clément Hervieu-Léger, avec Aymeline Alix, Louis Berthélemy, Audrey Bonnet, Clémence Boué, Loïc Corbery, Vincent Dissez, François Nambot, Guillaume Ravoire, Daniel San Pedro, Nada Strancar et Stanley Weber.

Avec "Le Pays lointain"; son ultime opus dramatique considérée comme testamentaire, tel le patriarche des temps anciens sentant sa mort venir convoque tous les siens pour un dernier adieu, Jean-Luc Lagarce devient le chroniqueur de sa propre vie pour indique-t-il, "à l’heure de sa mort, pouvoir, juste, régler quelques comptes, revoir quelques erreurs, terminer ce qu’on abandonna, s’excuser de ses mensonges, pardonner ses offenses...".

De format long frisant les quatre heures, et non remanié compte tenu des circonstances de son écriture, il comporte autant de longueurs que de fulgurances et hybride "Juste la fin du monde", tentative ratée d'un transfuge de classe égocentré non pas tant de retrouvailles avec sa famille biologique quittée depuis longtemps que de l'annonce de sa mort prochaine, et "Derniers remords avant l'oubli" sur les laborieuses retrouvailles amicales.

D'un côté, le fantôme du père mort (Stanley Webe), la mère (Nada Strancar), le frère (Guillaume Ravoir), son épouse (Aymeline Alix) et la sœur (Audrey Bonnet). Au centre, l'auteur Loïc Corbery). De l'autre, son ami de longue date (Vincent Dissez) et sa fiancée (Clémence Boué), le fantôme du dernier jeune amant (Louis Berthélem), l'archétype de l'amant de passage (François Nambot) et celui de la rencontre d'une heure (Daniel San Pedro).

Jean-Luc Lagarce élabore une partition mentale à l'instar d'une recherche du temps perdu dans laquelle il rassemble son petit monde, tels les personnages de la bible du romancier, qu'il met en scène mêlant les formes dialogale, monologale et narrative selon toutes les modalités du lyrique au dramatique.

Et elle se constitue d'une multitude de séquences courtes sans linéarité chronologiques qui constituent autant de points de vue sur le protagoniste central et de variations d'événements susceptibles de rendre compte de la vérité de son instigateur, celle d'un homme qui s'est refusé à tout attachement.

Clément Hervieu-Léger la dispense comme une fresque presque légère scandée par des gongs sonores et des noirs dans une scénographie glauque de Aurélie Maestre, un décor gris de désolant noman's land, aire de parking avec cabine téléphonique et voiture désossée devant une palissade de béton délimitant un terrain vague.

Quasiment toujours présents sur scène, tous les comédiens, aguerris, avec une mention spéciale à Vincent Dissez, ou jeunes pousses tel le prometteur Louis Berthélémy, officient en jeu frontal pour (dé)livrer dans la choralité cette "histoire d’un jeune homme qui décide de revenir sur ses traces, revoir sa famille, son monde, à l’heure de mourir".

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=