Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Firebird
Thomas Harnois  (Auto-édition)  décembre 2017

Chez Froggy’s Delight, on s’intéresse aussi à ceux qui écrivent en auto-édition, ceux qui se lancent dans l’écriture et l’édition sans être connus, espérant prendre une place dans ce monde périlleux de l’écriture ; ils sont nombreux, plusieurs milliers, avec des parcours et des motivations différentes. L’auto-édition est pour certains un choix, pour d’autres une obligation. Dans cette jungle se trouvent des auteurs de qualité et d’autres beaucoup moins talentueux. Reste que pour pouvoir les différencier, il faut encore avoir accès à leurs ouvrages, ce qui n’est pour nous pas si simple que cela, tant les livres auto-édités sont nombreux.

J’ai reçu dernièrement un ouvrage d’un auteur que j’ai rencontré sur les réseaux sociaux. Suivant certaines de mes chroniques, il m’a proposé généreusement de me faire parvenir son livre pour que je le lise, m’en fasse une idée pour éventuellement en faire un retour sur notre site.

Thomas Harnois est ingénieur de profession. Né la même année que moi, il est passionné par la lecture et l’écriture. En 2017, il s’est lancé dans l’écriture en signant avec Firebird, son premier roman, un ouvrage initiatique brûlant.

Ce premier ouvrage, d’un peu plus de 160 pages nous embarque autour de deux personnages principaux Marc et Sebastian dans la ville de Montpellier et ses alentours. Au cours de l’automne 1999, Marc se retrouve à devoir quitter Paris pour aller y effectuer son service militaire à Montpellier à l’EAI, l’école d’application d’infanterie. Il est affecté à Montpellier du fait de son bac +5 en informatique pour mettre ses compétences au service d’Hersys34, une start-up qui travaille pour la marine.

Marc va croiser le flamboyant Sebastian, qui fait partie comme lui des dernières vagues d’arrivée d’appelés avant que Jacques Chirac ne décide de mettre en place une armée professionnelle. Très vite, Marc et Sebastian vont se trouver des affinités, notamment autour de la boxe pratiquée par Sebastian. Une amitié virile va s’installer, autour de nombreuses sorties dans les bars de nuit de la belle languedocienne, faites de rencontres féminines et d’aventures.

Une femme, la délicieuse et sublime Stéphanie, sensuelle et fascinante va rencontrer Marc. Elle va bouleverser sa vie à jamais…

Alors voilà, le livre se lit très facilement. Sans véritable intrigue, si ce n’est celle de savoir comment va évoluer la relation de Marc et de Stéphanie, l’auteur nous dépeint donc l’histoire d’un jeune informaticien parisien un peu perdu débarquant à Montpellier qui va rencontrer un garçon qui est totalement opposé à lui.

On suit alors leur rapprochement, déambulant avec eux dans les ruelles du vieux Montpellier où se concentrent les bars branchés de la ville. Très vite, on voit une amitié se construire, autour de sorties sportives dans l’arrière-pays montpelliérain mais aussi au bord du littoral.

Et évidemment, il faut l’arrivée d’une femme pour remettre en cause cette amitié nouvelle qui semblait solide. La jalousie arrive, avec les coups bas, les regrets et les remords. L’amitié s’effrite et nous embraque vers un final, un peu attendu mais très réaliste.

J’ai pris plaisir à lire ce livre pour au moins deux raisons. La première est qu’il se lit très bien, il est construit autour de quatre ou cinq personnages principaux que l’auteur prend soin de nous présenter dans leurs dimensions psychologiques au début de l’ouvrage. Cela nous permet de nous douter que leurs relations risquent de poser problème assez vite. La deuxième raison est que l’action se situe à Montpellier, ville dans laquelle je vis, ce qui fait que les nombreuses descriptions de la ville et de ses alentours me sont familières. Les bars évoqués, les ruelles nommées, les bâtiments présentés font partie de mon quotidien. Cela m’a évidemment permis de rentrer encore plus facilement dans l’histoire.

Pour un premier ouvrage, Firebird, nom qui vient d’une célèbre voiture américaine, s’avère être un premier roman sympathique. Il aurait peut-être mérité d’être un peu plus approfondi dans sa dernière partie, celle qui voit les relations entre les deux garçons évoluer. Thomas Harnois aura sûrement l’occasion de nous proposer un nouvel ouvrage qui confirmera ses dispositions pour l’écriture, en nous proposant un ouvrage plus long, fruit de son expérience et des retours qu’il aura obtenus de ce premier ouvrage.

 

En savoir plus :
Le Blog de Thomas Harnois
Le Facebook de Thomas Harnois


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=