Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Firebird
Thomas Harnois  (Auto-édition)  décembre 2017

Chez Froggy’s Delight, on s’intéresse aussi à ceux qui écrivent en auto-édition, ceux qui se lancent dans l’écriture et l’édition sans être connus, espérant prendre une place dans ce monde périlleux de l’écriture ; ils sont nombreux, plusieurs milliers, avec des parcours et des motivations différentes. L’auto-édition est pour certains un choix, pour d’autres une obligation. Dans cette jungle se trouvent des auteurs de qualité et d’autres beaucoup moins talentueux. Reste que pour pouvoir les différencier, il faut encore avoir accès à leurs ouvrages, ce qui n’est pour nous pas si simple que cela, tant les livres auto-édités sont nombreux.

J’ai reçu dernièrement un ouvrage d’un auteur que j’ai rencontré sur les réseaux sociaux. Suivant certaines de mes chroniques, il m’a proposé généreusement de me faire parvenir son livre pour que je le lise, m’en fasse une idée pour éventuellement en faire un retour sur notre site.

Thomas Harnois est ingénieur de profession. Né la même année que moi, il est passionné par la lecture et l’écriture. En 2017, il s’est lancé dans l’écriture en signant avec Firebird, son premier roman, un ouvrage initiatique brûlant.

Ce premier ouvrage, d’un peu plus de 160 pages nous embarque autour de deux personnages principaux Marc et Sebastian dans la ville de Montpellier et ses alentours. Au cours de l’automne 1999, Marc se retrouve à devoir quitter Paris pour aller y effectuer son service militaire à Montpellier à l’EAI, l’école d’application d’infanterie. Il est affecté à Montpellier du fait de son bac +5 en informatique pour mettre ses compétences au service d’Hersys34, une start-up qui travaille pour la marine.

Marc va croiser le flamboyant Sebastian, qui fait partie comme lui des dernières vagues d’arrivée d’appelés avant que Jacques Chirac ne décide de mettre en place une armée professionnelle. Très vite, Marc et Sebastian vont se trouver des affinités, notamment autour de la boxe pratiquée par Sebastian. Une amitié virile va s’installer, autour de nombreuses sorties dans les bars de nuit de la belle languedocienne, faites de rencontres féminines et d’aventures.

Une femme, la délicieuse et sublime Stéphanie, sensuelle et fascinante va rencontrer Marc. Elle va bouleverser sa vie à jamais…

Alors voilà, le livre se lit très facilement. Sans véritable intrigue, si ce n’est celle de savoir comment va évoluer la relation de Marc et de Stéphanie, l’auteur nous dépeint donc l’histoire d’un jeune informaticien parisien un peu perdu débarquant à Montpellier qui va rencontrer un garçon qui est totalement opposé à lui.

On suit alors leur rapprochement, déambulant avec eux dans les ruelles du vieux Montpellier où se concentrent les bars branchés de la ville. Très vite, on voit une amitié se construire, autour de sorties sportives dans l’arrière-pays montpelliérain mais aussi au bord du littoral.

Et évidemment, il faut l’arrivée d’une femme pour remettre en cause cette amitié nouvelle qui semblait solide. La jalousie arrive, avec les coups bas, les regrets et les remords. L’amitié s’effrite et nous embraque vers un final, un peu attendu mais très réaliste.

J’ai pris plaisir à lire ce livre pour au moins deux raisons. La première est qu’il se lit très bien, il est construit autour de quatre ou cinq personnages principaux que l’auteur prend soin de nous présenter dans leurs dimensions psychologiques au début de l’ouvrage. Cela nous permet de nous douter que leurs relations risquent de poser problème assez vite. La deuxième raison est que l’action se situe à Montpellier, ville dans laquelle je vis, ce qui fait que les nombreuses descriptions de la ville et de ses alentours me sont familières. Les bars évoqués, les ruelles nommées, les bâtiments présentés font partie de mon quotidien. Cela m’a évidemment permis de rentrer encore plus facilement dans l’histoire.

Pour un premier ouvrage, Firebird, nom qui vient d’une célèbre voiture américaine, s’avère être un premier roman sympathique. Il aurait peut-être mérité d’être un peu plus approfondi dans sa dernière partie, celle qui voit les relations entre les deux garçons évoluer. Thomas Harnois aura sûrement l’occasion de nous proposer un nouvel ouvrage qui confirmera ses dispositions pour l’écriture, en nous proposant un ouvrage plus long, fruit de son expérience et des retours qu’il aura obtenus de ce premier ouvrage.

 

En savoir plus :
Le Blog de Thomas Harnois
Le Facebook de Thomas Harnois


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=