Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  mars 2019

Causerie drolatique de Philippe Meyer accompagné du musicien Jean-Claude Laudate dans une mise en scène de Benoit Carré.

Il fut longtemps journaliste à l'Express, éditorialiste sur France Inter, essayiste, polémiste, spécialiste de la chanson. Aujourd'hui, on peut retrouver ses "podcasts" sur la toile et le découvrir sur les planches...

On ne présente plus Philippe Meyer et l'on comprend très vite en découvrant son nouveau spectacle "Ma Radio, histoire amoureuse" qu'il a un public fervent toujours friand de sa langue vipérine et de sa plume acérée.

Ceux qui n'avaient pas vu ses "seul-en-scène" précédents ignoraient peut-être qu'il aimait pousser la chansonnette et le faisait très bien, même si - et il le sait - il n'est ni Caruso ni Pavarotti. Accompagné de son fidèle accordéoniste Jean-Claude Laudat, il ne se privera pas de renouveler plusieurs fois l'exercice (avec, en rappel, une chanson sur Paris virtuose qui vaut le déplacement).

C'est avec un refrain plus coquin, "Il fait beau", rendu célèbre par les Frères Jacques et Guy Béart, qu'il commence ce beau moment où il va avouer son amour de toujours pour la radio... TSF, poste à galennee, transistor, le petit Philippe Meyer a tout connu pendant son enfance.

Il se raconte enfant et adolescent, pas forcément heureux surtout pendant ses longues années de pensionnat, mais souvent consolé par les émissions radiophoniques qu'il écoutait en cachette.

Il y a du "Je me souviens" péréquien dans "Ma Radio, histoire amoureuse" et le petit Philippe s'amusait des speakers à la voix si particulière pendant qu'il frémissait devant les "Maîtres du Mystère". De l'écouter à la pratiquer, il n'y avait pour lui qu'un pas à franchir et l'on saura comment il est devenu à son tour un incontournable de cette boîte à sons qui l'enchantait..

Dans la mise en scène de Benoît Carré, qui permet à cette voix d'acquérir une vraie présence sur le plateau, Philippe Meyer semble à l'aise, tranquille et heureux de partager toutes ses années où il a officié sur les antennes nationales.

Bien sûr, il n'oublie pas ses "fondamentaux" et il a la dent dure pour ceux qui l'ont parfois poussé hors du micro. On sait qu'il n'a pas été vraiment de "gauche", même s'il était un grand ami de Simone Signoret et on pourra lui reprocher de continuer à s'en prendre à Georges Marchais, alors que celui-ci ne dira plus grand-chose aux moins de quarante ans.

Péché véniel pour un spectacle très chaleureux qui rend un peu nostalgique de ses belles années radio, où ce "mammifère omnivore" était l'âme de "La prochaine fois, je vous le chanterai", le samedi midi sur France Inter.

On le remerciera pour toutes ses heures passées au service de la chanson française et l'on conseillera autant à ces aficionados qu'à ceux qui ne l'ont jamais entendu sur les ondes de venir l'applaudire dans cette "causerie" généreuse et pleine d'humour.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire

Cette semaine on continue de passer en revue les sorties littéraires de la rentrée en attendant la fin des vacances alors que la rentrée théâtrale commence à pointer son nez. Bonne lecture.

Lecture avec :

"Baikonour" de Odile d'Oultremont
"Civilizations" de Laurent Binet
"Kintu" de Jennifer Nansubuga Makumbi
"L'été meurt jeune" de Mirko Sabatino
"Les liens" de Domenico Starnone
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean Paul Dubois
et toujours :
"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Hervé" au Théâtre de la Reine Blanche
"Quand l'Amour des Notes..." au Théâtre Essaion
des reprises
"La Machine de Turing au Théâtre Michel
"Sherlock Holmes et le Mystère de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Michel For ever" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tchekhov en folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Bronx" à la Scène Libre
"Lisa et moi" au Théâtre Essaion
"Les Swinging Poules - Chansons sunchronisées" au Théâtre Essaion
"Cyrano de Bergerac" à La Folie Théâtre
"J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catstrophiques" au Théâtre de la Reine Blanche
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Cinéma avec :

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski


Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=