Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Direktør
Théâtre de la Bastille  (Paris)  mars 2019

Spectacle écrit et mis en scène par Oscar Gómez Mata, avec Pierre Banderet, Valeria Bertolotto, Claire Deutsch, Vincent Fontannaz, Christian Geffroy Schlittler, David Gobet, Camille Mermet, Aurélien Patouillard et Bastien Semenzato.

Le metteur en scène Oscar Gómez Mata indique créer des spectacles "à vivre et à voir" qui "sont rarement consensuels" en explorant "la dissolution de l'oeuvre" dans le public, donc des spectacles clivants.

Tel est le cas de "Le Direktør" adapté du scénario et du film éponyme de Lars Von Trier, comédie de bureau caustique sur les problématiques post-modernes du monde du travail déclinées dans une intrigue extravagante.

Ainsi, un homme peu scrupuleux et lâche a créé une start up informatique devenue florissante avec les fonds et le savoir faire d'amis qui sont devenus ses employés tout leur faisant croire qu'il n'était que le factotum d'un grand directeur invisible.

Engagé dans une cession de parts incognito entraînant un licenciement collectif, il a besoin de la matérialisation du bouc émissaire patronal et recourt à un périlleux stratagème, propice à la sanction de l'arroseur arrosé, en engageant un acteur pour jouer ce rôle qui, de surcroît, se pique au jeu.

Misant sur la carte du comique tous azimuts et pleins feux, accentuant le grotesque de personnages caricaturaux et usant du burlesque sans limite, Oscar Gómez Mata décline l'opus dans un décor clinique qui évoque davantage le milieu hospitalier qu'un espace détente dans lequel s'épanouit un microcosme débridé de "créatifs" en rupture avec le principe de réalité.

Et officient de formidables comédiens, qui semblent en roue libre dans une machine à jouer emballée sur une musique techno de rave party. En premier lieu, ceux qui campent un quintet d'adulescents névrosés voire psychotiques : Claire Deutsch en complexée dépressive, Camille Mermet en ravie de la crèche, Valeria Bertolotto en hystérique, Vincent Fontannaz en caractériel violent et Aurélien Patouillard en autiste.

Certains ne verront dans cette fresque borderline qu'une vaine agitation potache et gesticulatoire. D'autres seront conquis par cette jubilatoire et décomplexée satire sociale doublée d'une réflexion sur le théâtre que Oscar Gomez Mata mène par le procédé de l'aparté entre le couard dirigeant (Christian Geffroy Schlittler) et l'acteur imbu de "son art" (David Godet) lors de leurs points d'étape entre deux négociations avec l'acquéreur étranger colérique Pierre Banderet) et son traducteur affolé (Bastien Semenzato).

Donc à chacun sa vérité.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=