Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tel Aviv on fire
Sameh Zoabi  avril 2019

Réalisé par Sameh Zoabi. Luxembourg/France/Israel/Belgique. Comédie. 2h06 (Sortie le 3 avril 2019). Avec avec Kais Nashif, Lubna Azabal, Yaniv Biton, Nadim Sawalha, Maïsa Abd Elhadi, Salim Daw, Yousef Sweid et Amer Hlehel.

Peut-on rire de ou avec le conflit israélo-palestinien ? Il y a dix ans, un film américain, "Rien que pour vos cheveux" de Dennis Dugan, y réussissait pour une farce "énaurme" et qui concluait que les Américains avaient leur part de responsabilité dans la persistance d'un conflit qui aurait pu se résoudre à l'amiable depuis longtemps.

Enfin, c'était la thèse défendu dans le film. Avec "Tel Aviv on fire" de Sameh Zoabi, la satire peut aussi aller très loin, mais, mine de rien, les "fondamentaux" du conflit, et la disproportion entre les forces des deux camps, bien présente.

Ainsi Salam, le héros palestinien nonchalant, voire paresseux, n'est pas très concerné par la géopolitique, mais pour se rendre à Ramallah, il passe et repasse à un checkpoint où il est contrôlé en permanence.

Heureusement pour l'histoire, d'ailleurs, puisque c'est grâce à Assi, l'officier israélien, qui "dirige" le checkpoint, que la situation va monter en puissance... Salam, neveu cossard d'un producteur palestinien qui supervise une sitcom "Tel Aviv on Fire", est chargé par une succession de hasards heureux d'écrire les nouveaux épisodes de cette série palestinienne à l'eau de rose mais sur fond du conflit.

Il s'en vante alors qu'Assi le contrôle... et celui-ci lui demande de procéder à des changements dans ce feuilleton que, ô surprise, sa femme et ses filles regardent même si elle est évidemment absolument pro-arabe.

Ainsi, peu à peu, le commandant israélien intervient dans la fabrication de "Tel Aviv on Fire", dont on voit avec délice des extraits qui ont plus de saveur que les "Plus belle la vie" et autres " Demain nous appartient".

Mené tambour battant par Sameh Zoabi, constamment drôle, cette pochade est une mise en abyme de cette guerre interminable et une manière plaisante d'en parler sans se fâcher - tout en disant des choses, on le répète - et d'envisager qu'il y a de part et d'autres des gens fatigués de cette tragédie au point de préférer en rire à force de trop en parler.

Bien entendu, la résolution inventée est aussi utopique que la paix, mais les acteurs s'en donnent à cœur joie.

On y retrouvera avec plaisir l'actrice belgo-marocaine Lubna Azabal et on découvrira des acteurs formidables comme l 'arabe israélien Kais Nashif, qui obtint pour le film le prix d'interprétation à la Mostra de Venise, et l'israélien Yaniv Bitton. On les sent très épanouis dans leurs scènes communes. "Tel Aviv on fire" de Sameh Zoabi prouve ainsi que l'art abolit les frontières qu'elles soient réelles ou dans les têtes.

Venez rire de bon cœur grâce à "Tel Aviv on Fire" car le rire y a une saveur supplémentaire, celui d'une arme efficace, une arme ultime quand toutes les autres ont échoué

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=