Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 3 secondes
Anders Roslund & Börge Hellström  (Editions Mazarine)  janvier 2019

Le phénomène 3 secondes d’Anders Roslund et Börge Hellström ne pouvait pas échapper aux mailles de Froggy’s Delight. Nous l’avons eu entre nos mains, quelques mois après sa sortie, accompagnée de sa suite, 3 minutes. Plongé rapidement dedans, difficile d’en sortir ensuite, sa lecture explique pourquoi on entend beaucoup parler de ce thriller scandinave qui vient de voir son adaptation cinématographique sortir dans nos salles avec des acteurs connus.

Anders Roslund est un journaliste suédois dont le travail d’investigation a été couronné de prix. Il est l’un des auteurs de polar les plus célèbres de Scandinavie. Il est l’auteur, avec Börge Hellström de la trilogie 3 secondes, 3 minutes, 3 heures qui a été récompensée par le Prix du Polar Scandinave et le Prix des Auteurs de Polar Suédois. Börge Hellström est un ancien détenu, un auteur et un expert très prisé des médias suédois sur la toxicodépendance et le soutien des jeunes en prison.

3 secondes est sorti aux éditions Mazarine en janvier dernier, sa suite 3 minutes vient de sortir ce mois-ci (on en reparlera bientôt, lecture en cours oblige) et trois heures paraîtra en mai prochain. Déjà vendu à plus de 800 000 exemplaires dans le monde, traduit dans 18 langues, cette trilogie est un véritable phénomène que nous proposent les éditions Mazarine. Fan de thriller addictif décoiffant, ce premier opus est fait pour vous, en attendant les deux autres qui seront, je l’espère et je l’imagine bien, du même niveau.

Une fois la lecture de cet ouvrage terminé, en un peu plus de deux jours car difficile de s’en séparer quand on plonge dedans, on se rend compte que ce thriller est construit à la manière d’un scénario de film et on comprend vite pour quoi il a déjà été adapté au cinéma. L’adaptation risque de faire un carton, c’est une évidence.

Le personnage principal de l’ouvrage mène une double vie. Il est un excellent père de famille, marié et père de deux petits garçons qui comptent comme la prunelle de ses yeux. Il est aussi un agent secret ayant infiltré la mafia polonaise qui risque sa vie chaque jour s'il se retrouve identifié. Sa nouvelle mission est de toutes la plus dangereuse. Il se retrouve enferme dans une prison de haute sécurité, doit faire face aux pires criminels et s’imposer comme un nouveau dealer.

Lorsque l’unique policier à savoir qui il est vraiment disparaît et que les gangsters ne croient plus à sa couverture, il se retrouve seul contre tous, voyant qu’il peut mourir dans trois secondes et que la vie de ceux qu’il aime est en danger si l’on découvre sa vraie identité.

Le livre ne démarre pas sur les chapeaux de roue, cela peut surprendre mais les auteurs ont pris soin de prendre leur temps pour introduire leur personnage principal. On suit dans un premier temps Piet Hoffman qui travaille sous couverture pour la mafia polonaise tout en vivant une vie de famille tranquille. Le rythme du livre s’emballe lorsqu’il se retrouve en mission dans une prison de haute sécurité pour tenter d’empêcher cette mafia d’y implanter un trafic de drogue.

Un meurtre est commis et il se retrouve rapidement mis en cause, risquant de mettre en péril sa mission et sa couverture. Il se retrouve aussi confronté à l’enquêteur Ewert Grens, l’autre personnage important de l’ouvrage. Il est aussi un personnage dense et complexe, un vieux flic persévérant qui ne lâche rien et qui doit composer avec les fantômes de son passé.

A partir de là, le livre devient un véritable page-turner qui va entraîner le lecteur dans un tourbillon de rebondissements autour de manipulations, d’infiltrations, de trafic de drogues, le tout dans un milieu carcéral angoissant. Une tension monte au fil des pages, l’enquête va-t-elle aboutir ? La couverture de Piet va-t-elle tomber ? L’ensemble va se dévoiler avec intelligence et réalisme, clôturant ce tome 1, nous poussant vers la suite.

Et en même temps, l’ouvrage nous apprend de nombreuses choses concernant les agents doubles, l’infiltration et les conditions de vie en détention. Il possède donc aussi une dimension sociale que l’on retrouve souvent dans les polars nordiques.

Belle réussite donc pour ce thriller haletant rempli d’adrénaline qui ravira les amateurs du genre et place au tome 2, 3 minutes, dont on reparle bientôt.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "3 minutes" des mêmes auteurs


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=