Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stuck in the Sound
Interview  (Hérouville-Saint-Clair)  vendredi 22 mars 2019

Stuck in the Sound était en concert le 22 mars dernier au B.B.C. à Hérouville-Saint-Clair (14) pour leur première date en France. Un concert énergique et efficace avec une setlist retraçant plus de 10 ans de carrière.

Froggy’s Delight a rencontré Emmanuel (guitare) et François (batterie) dans leur loge avant leur entrée sur scène.

Vous revenez de quelques dates aux Etats-Unis. Quelles sont vos impressions ?

On est effectivement rentré récemment des Etats-Unis. C’était un vrai bonheur. Cela faisait longtemps qu’on voulait faire des dates là-bas. En fait, on n’est pas mal écouté aux Etats-Unis et en Amérique du Sud mais on n’avait jamais eu l’occasion d’y aller. On a notamment joué au festival SXSW à Austin et dans un club à New York. L’accueil du public a été excellent avec même des Mexicains ou des Brésiliens qui étaient come des fous à vouloir faire des selfies.

Est-ce que lorsque vous jouez ainsi à l’étranger, les spectateurs savent que vous êtes français ?

Non. Il est clair qu’ils se doutent qu’on n’est pas américain mais notre origine précise, ils n’en ont aucune idée. En revanche, tu avais pas mal de spectateurs qui connaissaient les paroles et ça, on ne s’en rendait vraiment pas compte avant. Tu as des chiffres du nombre de vues sur YouTube mais là, ça devient du concret.

Vous faites quasiment autant de dates en France qu’à l’étranger. Pourquoi ?

C’est vrai. On fait aussi des dates en Allemagne. En réalité, on s’est intéressé aux statistiques de streaming car c’est ce qui représente dorénavant le nombre d’écoutes des gens. Or, la France arrive en 5ème position après les Etats-Unis ou le Mexique. Il nous est donc apparu évident qu’il y avait un public à l’étranger. Nos partenaires français étaient un peu frileux à s’orienter dans cette voie. Ce n’était pas dans leurs habitudes. Depuis un an, on a un nouveau manager et on tente cette ouverture. Il y a quand même un gros potentiel.

Vous êtes actuellement en tournée pour présenter votre dernier album Billy Believe. Quand et comment s’est fait l’enregistrement de cet album ?

Il s’agit d’un album pop mais plus rock. On ne voulait pas faire la même méthode de travail que le précédent avec beaucoup de boulot sur ordinateurs, sur les arrangements et quasiment pas de répétitions ensemble. Là, on a joué les morceaux ensemble dans une vraie interaction.

On a mis plus de deux ans à faire l’album. On a fait toutes les musiques ensemble et le travail sur les textes est également resté collectif. La voix est arrivée en même temps que la composition.

Sur nos influences, on aime le rock des 90’s mais on écoute tous des choses différentes qui n’influencent pas nécessairement nos compositions. Cet album est plus solaire donc ça peut faire penser éventuellement à du rock californien. Mais, notre ADN c’est d’abord STUCK avec un son STUCK. C’est ça qui rejaillit à chaque fois malgré ce qu’on peut écouter à côté.

Vos textes sont toujours en anglais. Cela ne vous intéresse pas de tenter en français ?

On a failli en faire un titre avec une voix féminine qui chantait en Français en featuring. Une chanson uniquement en Français, ça ne marche pas pour nous. On n’aime encore moins les groupes qui naviguent entre plusieurs langues sur la même chanson.

Est-ce que vos albums sont composés dans la perspective du live ?

Pas vraiment même si sur ce dernier album, la retranscription en live est une évidence. Ce qui n’était pas du tout le cas de l’album précédent où nous avions retravaillé des trucs, changer les structures des dizaines de fois. En plus, on n’a pas mal d’albums donc l’embarras du choix pour faire la setlist donc non, tu ne penses pas nécessairement au live à ce moment-là.

Un mot sur vos clips ? Vous semblez y apporter une attention toute particulière.

C’est le clip de "Let’s go" qui nous a fait connaître à l’étranger. Ce n’était même pas un single en principe et il l’est devenu par la force des choses. On a vraiment pris conscience de l’impact que ce clip avait pu avoir. Oui, le clip est un outil indispensable.

Vous étiez en résidence au BBC à Hérouville-Saint-Clair (14). Satisfait de l’accueil Normand ?

On a effectivement été en résidence pendant 3 jours au B.B.C. On a pu préparer la tournée surtout pour se caler avec l’équipe technique. La salle sonne très bien. On a vraiment eu un excellent accueil avec une équipe adorable.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Shoegazing Kids de Stuck in the Sound
Stuck in the Sound parmi une sélection de singles (septembre 2011)
La chronique de l'album Pursuit de Stuck in the Sound
La chronique de l'album Billy Believe de Stuck in the Sound
Stuck in the Sound en concert au Café de la Plage (1er février 2005)
Stuck in the Sound en concert à La Maroquinerie (15 décembre 2005)
Stuck in the Sound en concert à Fête de la Musique 2007 (21 juin 2007)
Stuck in the Sound en concert au Bataclan (mai 2009)
Stuck in the Sound en concert au Festival Garden Nef Party #4 (2009)
Stuck in the Sound en concert au Festival FNAC Indétendances 2009
Stuck in the Sound en concert à Main Square Festival 2012 - Programmation
Stuck in the Sound en concert à Main Square Festival 2012 - Vendredi
Stuck in the Sound en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - jeudi
Stuck in the Sound en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2012 - jeudi - 2ème
Stuck in the Sound en concert au Festival Rock en Seine 2012 - Programmation du dimanche
Stuck in the Sound en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Marseille
Stuck in the Sound en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Samedi 29 septembre

En savoir plus :
Le site officiel de Stuck in the Sound
Le Soundcloud de Stuck in the Sound
Le Facebook de Stuck in the Sound

Crédits photos : David Dreux


David Drx         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=