Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Great Disaster
Lavoir Moderne Parisien  (Paris)  mars 2019

Monologue dramatique de Patrick Kermann interprété par Olivier Dutilloy dans une mise en scène de Anne-Laure Liégeois.

Inscrite dans l'héritage du théâtre kantorien, l'oeuvre du dramaturge Patrick Kermann porte essentiellement sur la voix des revenants, celles des disparus, des abandonnés, des "escamotés" et des fantômes, dont chacun a été un homme, qui relate tant les drames intimes que le désastre du monde.

Ecrit en 1992 et annonçant les soliloques narratifs de son oeuvre majeure subséquente "La Mastication des morts", le désastre de son deuxième opus "The Great Disaster" sous-titré "tragédie maritime", est celui du naufrage, éperonné par un iceberg lors de sa traversée inaugurale en 1912, du paquebot transatlantique Le Titanic réputé insubmersible et celui des petites gens qui ont rejoint le monde du silence et le peuple du cimetière marin.

Cet éblouissant et saisissant monologue commence comme un conte, ainsi il était une fois un berger, un coeur simple, mais n'alimentera le corpus fabuleux. Car, après une jeunesse passée dans ses montagnes natales du Frioul à garder les chèvres, et rêvant d'un avenir meilleur, il a rejoint la cohorte des migrants et sillonné l'Europe en vaine quête d'intégration pour enfin entrevoir la terre promise en embarquant pour l'Amérique à bord du bateau fatal.

Et pas même, faute d'argent, comme passager de troisième classe entassé dans l'entrepont mais dans la soute, employé à la plonge dans les cuisines, pour un rêve qui ne durera que "cinq jours à laver les petites cuillères" et "l’éternité pour raconter toujours la même histoire".

La partition composée de séquences introduites de manière anapahorique avec le nom du protagoniste, "Moi, Giovanni Pastore" qui rapporte son flux de pensée oralisé comporte également un tissage de voix autres dont il est le passeur, hors du temps et de l'espace, "J'aime les voix issues de la nuit des temps qui nous parlent de notre temps et nos nuits" indiquait l'auteur, ce qui lui confère une dimension mythique.

A la mise en scène, Anne-Laure Liégeois qui la connaît bien pour l'avoir déjà explorée en 2014, en propose un dispositif différent en opant pour un minimalisme radical tant scénographique, avec un plateau nu, que dramaturgique en imposant le statisme à l'officiant pour privilégier la dramturgie sonore impulsée par la composition rythmique du texte qui impulse celle de la voix.

Debout face à la salle, bras le long du corps, Olivier Dutilloy demeure dans une immobilité absolue, qui évoque la pétrification de la statuaire, et ce jusqu'à la tétanisation que traduit la légère crispation des mains.

Une performance physique qui se double d'une époustouflante incarnation pour (dé)livrer la parole d’outre-tombe et incarner la survivance des mémoires par un émérite et admirable travail du souffle et du dire.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=