Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Roméo et Juliette
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  mars 2019

Tragédie d'après l'oeuvre éponyme de William Shakespeare, mise en scène de Marion Montel, avec Xavier Berlioz, Jean-Baptiste des Boscs, Claire Faurot, Manon Montel, Léo Paget et Thomas Willaime.

Il est difficile de résumer l'histoire des célèbres amants de Vérone en une heure et quinze minutes. C'est pourtant le pari qu'a tenté (et réussi) Manon Montel avec ce "Roméo et Juliette" centré sur l'amour des deux jeunes gens.

Cette version dense et fiévreuse, contée à deux voix comme en confidence par le Frère Laurent et la nourrice doit donc filer bon train pour relater en si peu de temps toutes les péripéties du classique de Shakespeare.

Il faut tout d'abord saluer l'audace de la mise en scène très esthétique (sans être "esthétisante") de Manon Montel. Comme un tableau pointilliste, celle-ci mêle avec réussite la danse (sublime chorégraphie de Claire Faurot), la musique (du très inspiré Samuel Séné) jouée sur scène avec violoncelle, guitare et accordéon. De même que de belles parties chantées choralement.

Manon Montel a fait des choix opportuns et démontre une vraie connaissance et un respect de l'oeuvre. La mise en scène est également intelligente avec des scènes croisées ou le choix de représenter le père de Juliette a trois voix.

Si on y rajoute l'élégance des costumes de Madeleine Lhopitallier, le spectacle est d'une très belle facture. Les combats remarquablement dirigés par Léo Paget et exécutés avec précision par des comédiens pugnaces et bouillonnants prennent également part à la réussite de l'ensemble.

L'adaptation moderne de Manon Montel conserve l'essence de la pièce à travers les scènes marquantes impeccablement restituées. Seul petit bémol de cette traduction : à vouloir trop rendre vivantes les scènes secondaires, celles-ci en perdent parfois leur musicalité et leur lyrisme, rendant l'assemblage bancal et ballotant un peu le navire.

Qu'importe, avec à sa tête deux comédiens aussi investis que passionnés, l'équipage retrouve vite sa vitesse de croisière toujours plus rapide. Manon Montel donne toute sa fougue dans le rôle de Juliette avec une endurance de marathonienne.

Quant à Thomas Willaime, il est un parfait Roméo, saisissant de puissance et de passion. Tous deux sont impressionnants et forment un très beau couple.

Complétée par une distribution rétrécie où tous prennent leur part de ce beau travail. Xavier Berlioz est d'une touchante sobriété dans la rôle du Frère Laurent, Jean-Baptiste des Boscs est un redoutable Tybalt, Claire Faurot joue une émouvante nourrice et Léo Paget compose un Mercutio ironique et mordant.

Eclairé judicieusement par Arnaud Barré, ce "Roméo et Juliette" de la Compagnie Chouchenko, vif et flamboyant, emporte par son enthousiasme et sa beauté.

Une magnifique proposition, déclaration d'amour à la pièce de Shakespeare, qui marque par sa pertinence, ses images magnifiques et son rythme trépidant.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=