Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Marché de l'Art sous l'Occupation
Mémorial de la Shoah  (Paris)  Du 20 mars au 3 novembre 2019

Avec l'exposition "Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" conçue sous le commissariat scientifique de Emmanuelle Polack, historienne d'art, et de Marie-Edith Agostini, coordinatrice des expositions au mémorial précité, le Mémorial de la Shoah présente une exposition qui revêt une double finalité, didactique et mémorielle, et un triple intérêt.

En effet, elle s'inscrit dans une démarche historique, celle de l'Histoire de l'Art avec la politique de l'aryanisation opérée par le IIIème Reich et le panorama du marché de l'art en France pendant la période d'occupation allemande et celle de l'Histoire des nations avec la dénonciation des exactions nazies et une contribution à l'histoire des pillages et des tribus de guerre résultant de la spoliation des Juifs de France pendant la période 1940-1944.

Simultanément, sise ce lieu ayant pour vocation la transmission et la valorisation de la mémoire du génocide juif, elle ressort à l'hommage au victimes de l'Holocauste.

Quand le marché de l'art ne s'embarrassait pas d'éthique

Dès l'accession d'Adolf Hitler au poste de chancelier en 1933 qui inaugure le IIIème Reich, entre en vigueur sa politique d'aryanisation qui commence son entreprise générale de purification, de l'artistique, avec la condamnation et l'éradication de l'art moderne érigé en" art dégénéré" consacrées dès 1937 avec l’exposition "Entartete Kunst" de Munich, à l'humain avec l'élimination des Juifs de la vie sociale par la confiscation de leurs biens avant leur extermination.

En France occupée, celle-ci, favorisée par le zèle de l'institution bureaucratique que l'agrégé d'histoire Laurent Joly rapporte dans son ouvrage "L'antisémitisme de bureau", sera activement relayée dès 1941 par le Régime de Vichy ainsi que l'attestent les nombreux documents afférant à la confiscation "légale".

Parmi les biens confisqués figurent au premier rang les oeuvres d'art qui avaient "pignon sur rue", celles détenues par les galeristes parisiens au rang desquels, hors Georges Wildenstein sans doute en raison de la suspicion de collaboration, René Gimpel, Berthe Weill, Pierre Loeb et Paul Rosenberg auquel avait été consacré l'exposition "21 rue La Boétie - Picasso, Matisse, Braque, Léger..." au Musée Maillol en 2017 qui abordait cette question et celle subséquente de leur restitution.

Mais également ceux prélevés au domicile de collectionneurs ou détenteurs privés qui vont alimenter le marché de l'art parisien qui va s'avérer florissant avec deux millions de transactions faisant de la capitale parisienne la "plaque tournante" de la vente des biens d'origine "non certifiée" et ce, avec la participation active des salles de ventes.

A noter que cette exposition est en entrée libre et gratuite et, pour le visiteur qui souhaite compléter et approfondir le sujet, Emmanuelle Polack a consigné ses travaux et recherches dans un ouvrage au titre éponyme paru en 2019 aux Editions Tallandier.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Mémorial de la Shoah

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Mméorial de la Shoah


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=