Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Sorcières de Salem
Espace Cardin  (Paris)  avril 2019

Comédie dramatique conçue et mise en scène par Emmanuel Demarcy-Mota d'après l'opus éponyme de Arthur Miller, avec Elodie Bouchez, Serge Maggiani, Sarah Karbasnikoff, Philippe Demarle, Sandra Faure, Jauris Casanova, Lucie Gallo, Jackee Toto, Marie-France Alvarez, Stéphane Krähenbühl, Eléonore Lenne, Gérald Maillet, Grace Seri et Charles-Roger Bour.

Emmanuel Demarcy-Mota présente une adaptation d'un des opus majeurs du dramaturge américain Arthur Miller qu'il considère comme "une pièce d’urgence, une œuvre d’engagement politique et social, qui montre comment l’intolérance et l’aveuglement collectif peuvent déchirer une communauté humaine".

Avec "Les Sorcières de Salem", le dramaturge américain retrace, à fin analogique avec la répression des communistes et de leurs sympathisants menée pendant la période de la Guerre froide sur le fondement de "la peur rouge" par la commission sur les activités anti-américaines, la chasse aux sorcières qui, au 17ème siècle, s'est déroulée dans une colonie autarcique et puritaine du Massachusetts.

Le titre original "The Crucible" rend compte des conditions particulières, celle d'une communauté autarcique sous influence d'une religion rigoriste et d'un socle archaïque de croyances et superstitions concourant à analyser des faits comme des phénomènes surnaturels et ériger Satan en bouc-émissaire ontologique.

Tout commence par le "péché de chair" adultérin d'un sieur Proctor (Serge Maggiani) qui se solde par le renvoi sans ménagement, par l'épouse trompée (Sarah Karbasnikoff), de sa complice, la très jeune servante (Elodie Bouchez). Celle-ci, animée d'un désir de vengeance fait usage de rites vaudous pratiqués par une esclave carabéienne (Marie-France Alvarez) qui, découverts, constitue la première pièce d'un terrible engrenage dans lequel sont précipités des adolescentes hystériques (Grace Seri, Lucie Gallo et Eléonore Lenne), des adultes paranoïaques (Sandra Faure), inconséquents (Charles-Roger Bour) ou instigateurs à des fins personnelles (Stéphane Krähenbühl).

Et la machine s'emballe quasiment en roue libre pour mener au chaos qui ébranle et dépasse tant les autorités religieuses (Gérald Maillet et Philippe Demarle) que l'institution judiciaire (Jackee Toto et Jauris Casanova).

Elaborée sous forme de tableaux arc-boutés sur des scènes de confrontation violente par François Regnault, Julie Peigné et Christophe Lemaire, la partition française se concentre sur l'essentiel que la version scénique de Emmanuel Demarcy-Mota place dans une étrange atmosphère hybridant irrationalité, réalisme et onirisme.

Celle-ci résulte de l'esthétique quasi-castellucienne, par son utilisation du rideau de tulle, qui préside à la scénographie réalisée en collaboration avec Yves Collet également concepteur avec Christophe Lemaire des belles et inquiétantes lumières d'outre-tombe.

Déployé conformément aux fondamentaux d'Emmanuel Demarcy-Mota qui tiennent au théâtre d'images et au théâtre symboliste, le spectacle est soutenu par le jeu émérite des comédiens unis dans une remarquable choralité.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=