Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Mouette
Théâtre du Nord-Ouest  (Paris)  avril 2019

Comédie dramatique de Anton Tchekhov mise en scène de Jean-Luc Jeener, avec Pierre Bès de Berc, Didier Bizet, Laurence Hétier, Yves Jouffroy, Pauline Mandroux, Rémi de Monvel, Isabelle Miller, Selma Noret-Terraz, Rémi Picard, Thomas Sans et Dominique Vasserot.

"La Mouette" de Anton Tchekhov constitue une de ses partitions majeures dont la richesse dramaturgique, et même si elle est fréquemment représentée et hors la peinture des moeurs provinciales et la satire de l'infatuation et la posture de l'artiste, tant dans le théâtre que de la littérature, ne cesse de se révéler au fil de l'approche des différentes mises en scènes proposées.

Avec celle réussie et pertinente de Jean-Luc Jeener se démarquent non pas tant l'incommunicabilité des êtres que leur égocentrisme, et, surtout, la conception de l'auteur sur l'amour au féminin. En effet, chacun des personnages féminins aime, voire adule, de manière masochiste celui qui ne l'aime pas et se comporte avec une cruauté sadique face à celui qui l'aime comme si ne suffisait pas l'indifférence envers un amour transi.

Ainsi Macha qui aime sans espoir Konstantin, même mariée avec un brave homme qu'elle traite pis qu'un chien, le traque pour prendre sa dose de souffrance. Nina aime "plus que jamais" l'homme qui l'a abandonné et clame cet amour à Konstantin dévasté.

Quant à la grande actrice Arkadina, elle s'humilie auprès de son amant le fringant écrivain en vogue en l'implorant pour qu'il ne la quitte pas tout en nourrissant à l'égard de son fils une destructrice relation ambivalente d'amour-haine.

Car dans "La Mouette", il n'y a pas d'amour heureux et, nonobstant la qualification par son auteur de "comédie comportant peu d'action et cinq tonnes d'amour", en l'espèce, l'amour inaccompli tue - et réellement - avec le suicide d'un jeune homme (Rémi de Monvel) privé de l'affection maternelle et amoureux désespéré de la douce Nina qui rêve d'une vie d'artiste et de gloire (Selma Noret-Terraz).

Le drame à double détente se déploie en deux temps, deux étés de la villégiature de la mère de ce dernier, Arkadina (Laurence Hétier) qui, en compagnie de son amant Trigorine (Thomas Sans), vient se reposer dans la propriété familiale où vit son fils Konstantin et son frère (Didier Bizet) avec pour témoins l'ami médecin Yves Jouffroy), l'intendant (Dominique Vasserot) et sa femme (Isabelle Miller) ainsi que leur fille Macha (Pauline Mandroux) et son prétendant (Pierre Bès de Berc) et un serviteur (Rémi Picard).

Remarquable directeur d'acteur,Jean-Luc Jeener a opté pour un tempo lent qui, non seulement matérialise la densité de l'atmosphère d'ennui tchekhovienne, mais correspond à l'écriture originale saturée d'indications de pauses et de silences qui permettent à chaque comédien, par la dramaturgie du corps de révéler les intentions intériorisées des personnages dont le point commun tient à la dolorosité de l'âme.

Ainsi, et entre autres car tous les comédiens tiennent leur partition, Yves Jouffroy, en médecin vaincu par la rationalité ne peut être qu'un observateur désenchanté qui désamorce l'angoisse par une pirouette, Thomas Sans tempérant le profil du vil séducteur et de l'écrivain-vampire par la lucidité quant à sa qualité de petit maître et Laurence Hétier en narcissique arrogante qui cherche à s'étourdir tout en sachant brûler ses dernières cartouches.

Pour les rôles de Konstantin et de Nina, le choix de Jean-Luc Jeener s'avère judicieux : Rémi de Monve campe parfaitement un amoureux musséien gagné par le spleen romantique et hanté par la mort et Selma Noret-Terraz impressionne par sa maîtrise de la candeur ingénue.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=