Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Michel For ever
Théâtre de Poche-Montparnasse  (Paris)  mars 2019

Spectacle musical conçu et mis en scène par Stéphan Druet et Daphné Tesson, avec Gaétan Borg, Sebastiàn Galéota, Emmanuelle Goizé et Mathilde Hennekinne accompagnés par les musiciens Benoit de Mesmay et Jean-Luc Arramy.

Conçu et mis en scène par Stéphan Druet et Daphné Tesson, le spectacle "Michel For ever" repose sur le corpus des musiques du pianiste, compositeur, arrangeur et chanteur Michel Legrand décédé en janvier 2019 qui, avec ses contemporains compositeurs de musiques de film portés par la Nouvelle Vague, Georges Delerue et Maurice Jarre, constituait le trio des mousquetaires oscarisés et goldenglobisés à la carrière aussi longue que prolifique tant dans l'Hexagone qu'à Hollywood.

Evitant l'écueil tant de l'hommage hagiographique que de la biographie théâtrale, il constitue une hybridation réussie du théâtre en chansons, du cabaret et du biopic musical avec pour argument l'enquête, sur un fil rouge inspiré du jeu des sept familles, d'un journaliste néophyte (Sebastiàn Galéota) auprès de trois fans fins connaisseurs de la carrière de Michel Legrand, la fatale (Emmanuelle GoizéMathilde Hennekinne) et le séducteur (Gaétan Borg), qui vont se piquer au jeu.

Cette judicieuse distribution permet la déclinaison de tous les ensembles vocaux du solo au quatuor et combinaisons harmoniques, qui, outre de participer au plaisir de chacun des interprètes aguerri à la comédie et au chant et rompu à l'exercice de la comédie musicale. Et elle contribue à la diversité des tableaux dont la fluidité et la rapidité d'enchainement est assuré par Christelle Loussine avec un jeu de fondu-enchaîné des lumières.

Ils composent une partition bigarrée de scénettes et chansons aussi roborative que ludique tout en comportant tant des inserts humoristiques voire comiques que de jolis moments d'émotion, deux époustouflants medley et la reconstitution de la suggestive scène muette de l'échiquier du film "L'affaire Thomas Crown" dispensée par Emmanuelle Goizé et Gaétan Borg sur la chanson "Les Moulins de mon coeur" interprétée en duo par Mathilde Hennekine et Sebastiàn Galéota.

Bien évidemment belle est la part faite aux compositions countbasiennes et aux couplets au style "chanté-parlé" des films "Les Parapluies de Cherbourg" et "Les Demoiselles de Rochefort" de Jacques Demy qui ont épaté les années 1970 avant d'être ringardisés par la décennie disco puis érigés en vintages intemporels qui résonnent dans l'oreille collective.

Avec la direction musicale de Stéphane Corbin, le pianiste Benoît de Mesmay, également signataire des arrangements, et le contrebassiste Jean-Luc Arramy partageant de surcroît la même science jazzistique que Michel Legrand, assurent un accompagnement acoustique approprié et de haut niveau qui swingue bien avec les voix non sonorisées des interprètes mis au pas par la chorégraphe Alma De Villalobos.

Encostumés de manière croquignolette façon Pop/DimDamDom par Denis Evrard, les chanteurs-comédiens Gaétan Borg, Sebastiàn Galéota, Emmanuelle Goizé et Mathilde Hennekinne forment un épatant club des quatre pour délivrer un divertissant spectacle placé sous le signe de la bonne humeur et de l'amour de la vie célébrée en musique par Michel Legrand.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=