Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Allons-nous sortir de l'Histoire ?
Jacques Julliard  (Editions Flammarion)  mars 2019

Place à l’histoire maintenant car après avoir lu un ouvrage de géographie, mon métier d’enseignant en histoire-géographie me ramène toujours très vite vers des ouvrages d’histoire. Mon choix s’est alors porté sur le nouvel ouvrage de Jacques Julliard que viennent de publier les éditions Flammarion.

Jacques Julliard est un historien, ancien directeur délégué de la rédaction du Nouvel Observateur, éditorialiste à Marianne. Il est aussi l’auteur des Gauches françaises qui est devenu une référence en Histoire politique et intellectuelle.

Son dernier ouvrage, Allons-nous sortir de l’Histoire ?, regroupe des analyses publiées dans le Figaro accompagnées d’une introduction inédite. Dans son ouvrage, le travail du journaliste rejoint celui de l’historien pour dresser le portrait édifiant de la France d’aujourd’hui, mettant en lumière les démons qui l’assaillent et esquissant les défis qu’il lui reste à relever, sans oublier ce qui fait sa force : sa vocation à être la patrie de l’universel.

La France pourrait pour la première fois quitter la place qui fut toujours la sienne à l’avant-garde de l’Histoire. Pis que cela, si l’on en croit certains, il ne lui resterait plus qu’à méditer sur l’irréductible diversité de ses origines et sur les crimes qu’elle n’aurait cessé de commettre.

Cette vision lacrymale et pénitentielle de l’Histoire de la France n’est pas celle de Jacques Julliard. Il ne l’accepte pas. Pour lui, ce que nous vivons aujourd’hui n’est rien de moins qu’un changement d’époque. Au moment où s’affirment les grandes puissances régionales du monde de demain, l’Europe fait preuve d’une incroyable impuissance. La France, elle, se trouve être bien seule et démunie, en proie à des déchirements intérieurs. Or, elle n’a d’unité que dans son passé, d’avenir qu’en Europe, de raison d’être que dans l’universalité de ses valeurs.

A la lecture de cette ouvrage, on se rend compte que les analyses de l’octogénaire sont d’une finesse diabolique, fruit de son statut de témoin privilégié de l’évolution politique de la France depuis 50 ans, d’autant plus qu’il l’a vécu en tant que syndicaliste, historien et journaliste.

La première partie, extrêmement pertinente est une radiographie du macronisme. L’auteur s’interroge sur ce qu’est le macronisme. Un centrisme ? Un néo-gaullisme ? Un Saint-Simonisme ? Ou bien un Césarocentrisme ? Il s’intéresse ensuite aux fragilités du macronisme.

Dans un second temps, Jacques Julliard nous propose une radioscopie de la Gauche. Il nous montre la crise intellectuelle qui la secoue, sa division qui fait le jeu du front national et son abandon dans la bataille des idées.

Un troisième temps est consacré à une radioscopie de l’Islamo-Gauchisme en commençant par analyser ses sources, en nous expliquant qu’il s’appuie sur la haine de l’identité française. Un chapitre très intéressant porte sur la religion et la laïcité, un autre est consacré à l’identité littéraire de la France au travers de la lecture, de la langue française et autour de Jean D’Ormesson.

L’ouvrage se termine par une analyse des différentes familles intellectuelles de la France. L’auteur se pose de nombreuses questions et tente d’y répondre. Comment peut-on être conservateur ? Comment peut-on être progressiste ? Comment peut-on être populiste ? Comment peut-on être démocrate ? Et surtout, comment peut-on ne pas être européen ?

Alors du coup ? Allons-nous sortir de l’histoire ? C’est au final à sa question principale que l’historien répond au travers de cet ouvrage particulièrement érudit qui s’appuie sur des analyses pertinentes de notre pays, agrémentés d’exemples nombreux et précis qui éclairent parfaitement les propos de l’auteur.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=