Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Un fruit amer
Nicolas Koch  (Editions De Saxus)  février 2019

Encore un auteur français à suivre, encore un auteur que je ne connaissais pas et que j’ai découvert grâce à un ami qui m’en a parlé. Nicolas Koch est un ancien archéologue qui s’est reconverti dans l’édition et l’écriture depuis une dizaine d’années. Tout d’abord à travers des essais historiques puis des romans et nouvelles. Il aime mêler ses intrigues à divers contextes historiques, dont celui du mouvement des droits civiques aux Etats-Unis dans son dernier ouvrage, Un fruit amer, un thriller à l’atmosphère étouffante. Un fruit amer est publié aux éditions De Saxus, une maison d’édition créée l’an dernier.

L’histoire se déroule dans le Comté de Woodbridge en Alabama en 1963. En pleine ségrégation raciale, le Ku Klux Klan répand la terreur au nom de la suprématie blanche alors que la communauté noire fait entendre sa voix pour obtenir plus de droits. C’est dans ce contexte explosif qu’un fait divers va mettre le feu aux poudres.

Un matin, le corps d’une jeune blanche violée et battue à mort est retrouvée dans les bois. Elle n’est autre que la fille d’un riche entrepreneur de la région qui est lui-même membre du Ku Klux Klan.

Qui a bien pu la tuer ? Pour les autorités, cela ne fait aucun doute : c’est l’œuvre d’un noir. Peu avant le drame, la victime avait écrit au FBI car elle craignait pour sa vie. Le bureau dépêche alors sur place l’un de ses agents afin de tirer l’affaire au clair. Ce dernier va découvrir qu’elle a été tuée et il va se retrouver au cœur de la haine des hommes, face à une vérité dérangeante.

Mon métier, je suis enseignant en Histoire-Géographie fait que j’ai une affection particulière pour les polars historiques. Ici, l’ouvrage, au-delà de sa dimension policière répond particulièrement à mes attentes puisqu’il s’appuie sur un contexte historique, la ségrégation aux Etats-Unis dans les années 60, parfaitement maîtrisé par l’auteur.

Car quand je précise que j’aime les polars historiques, cela signifie pour moi qu’il faut que cette dimension historique joue un rôle important dans le livre et qu’elle ne soit pas qu’un élément décoratif. L’auteur prend d’ailleurs bien le temps d’installer ce contexte historique pour bien imprégner le lecteur autour d’une bonne dizaine de personnages qui vivent dans le village.

Evidemment, dans tout bon polar historique, il faut aussi une intrigue captivante qui pousse le lecteur à trépigner d’impatience pour connaître la vérité. Et là aussi, on peut dire que le pari de Nicolas Koch est réussi car le suspense fonctionne bien.

L’intrigue est bien menée, construite autour des personnages dépeints au fur et à mesure par l’auteur qui joue un rôle plus ou moins important. Tous ont des choses à cacher, des secrets bien gardés et des relations compliquées. Au cœur du livre se trouvent le racisme et le Ku Klux Klan. Un Ku Klux Klan qui fait régner la terreur, nous offrant quelques pages particulièrement violentes mais toujours réalistes.

Alors voilà, Un fruit amer s’avère donc être un très bon polar historique que j’ai particulièrement apprécié, venant d’un auteur que je vais dorénavant suivre avec un œil attentif. Je vous invite vivement à le découvrir pour vous faire votre propre idée, sans prendre le risque d’être déçu.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Nicolas Koch


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=