Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jens Lekman & Annika Norlin
Correspondence  (Secretly Canadian)  avril 2019

"January 1st 2018, I’m writing you now, Annika Norlin, From the remnants of a new years eve, The fog that slithers through the streets, I am trying to remember how, you made friends, when you were young, What were those friendships based on, And what made them so strong ?" "Who Really Needs Who"

"After the song came out someone asked me "Have you ever looked up what these dead bodies on Mount Everest look like ? Even though the decomposing goes slower it’s not a pretty sight" So I googled ”dead bodies on mount everest” and I really regret doing that." Jens Lekman

Début janvier 2018 et tout le long de l'année, Jens Lekman et la chanteuse Annika Norlin (Hello Saferide, Säkert !) ont entretenu une correspondance musicale s’envoyant à tour de rôle et chaque mois une chanson. "Annika and I first met ten years ago. From her first record I felt we had something in common, the music and the stories, but it wasn’t until 2008 when she released More Modern Short Stories with her band Hello Saferide that I felt :
1. I need to step up my songwriting
2. I should be friends with this person.
I was living in New York at the time, I was heartbroken and miserable. One day I looked at her website and saw that she was looking for someone to help set up a show in New York. Normally I would’ve hesitated to reach out because of fear of being rejected (Sorry Jens, but your music sucks so I don’t think I want you to help me set up a show) but I was in a state where the worst had already happened and so what harm could it do to just send an email ?"

'2018 seemed like a good year to do that: it’s election year in Sweden. Will Trump blow something up ? Will a comet hit the earth ? Will either of us go on a fun cruise ? We actually have no idea what this project will end up being except for that we decided to use one instrument only. Which is something we may or may not stick to. The recordings will be pretty low key but because we are trying to impress each other it might actually turn out to be worth listening to." (Annika Norlin).

Ce projet assez simple et humble à la base s’est transformé en un disque. Un disque comme un roman épistolaire. Une histoire d’amitié, de vie, de ses grands et petits moments (ils y parlent d’épuisement, de nostalgie, de la solitude ressentie lorsqu’on s’installe dans un nouvel endroit, des liens humains, d’harcèlement, d’anxiété liée au changement climatique, de valises prêtes à partir en voyage, des cœurs en deuil, des films cultes, des échecs, des boutiques de cosmétiques, du capitalisme...) sous la forme de douze chansons folk.

Quelques cordes ont été ajoutées (dans de beaux arrangements) aux versions originales. Des versions qui méritent l’écoute également, plus brutes mais pas moins belles, et que l’on pourra retrouver sur le site internet de l’album. Cette correspondance est une belle expérience, intéressante car elle permet de regarder deux musiciens s’apprivoiser l'un l'autre, devenir intime, voir ce qui se passe dans leur vie, plus ou moins en temps réel et se "rapprocher aussi, dans la signification de leurs œuvres" comme le disait Julien Gracq de la correspondance entre Albert Camus et René Char.

Le résultat douze chansons comme autant de petits moments de bonheur et quelques un plus précieux encore ("Who Really Needs Who", "Showering in Public", "Not Because It’s Easy, but Because It’s Hard", "Revenge of the Nerds", "Failure"). La pop du suédois est toujours aussi poétique et touchante. Il en va de même pour celle d’Annika Norlin. Vraiment un beau disque, à écouter seul ou entre amis.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Life will see you now de Jens Lekman
Jens Lekman en concert au Festival Primavera Sound 2006 (vendredi)

En savoir plus :
Le site officiel de Jens Lekman & Annika Norlin
Le Bandcamp de Jens Lekman & Annika Norlin
Le Soundcloud de Jens Lekman & Annika Norlin
Le Facebook de Jens Lekman & Annika Norlin


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=