Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Teleferik
Blood Orange Sirup  (Differ-Ant)  avril 2019

Après une tournée de part le monde, une musique utilisée pour un pub coréenne de vêtements, ce jeune duo franco libanais (7 ans d’existence) revient (après Lune Electric en 2015) avec ce deuxième album au titre explicite, Blood Orange Sirup.

Pour ce nouvel opus chanté en trois langues - libanais, français, anglais - le duo est accompagné de deux claviéristes au CV bien fourni : collaboration avec Omar Souleymann, Acid Arab ou encore Rachid Taha.

Voilà un disque rock (parfois gros rock "Believe"), incisif, enchaînant les compositions bien ficelées, les riff’s de guitare très occidentaux côtoient des claviers orientaux (style dabkeh pour être précis) ; quelques morceaux plus calmes, plus blues ("Just a Woman", "Queen of the Harem") ponctuent un ensemble globalement marqué par le rock 70’s ("Aloule") et 90’s (l’un peu lourd "So Many Lovers").

Eliz, de sa voix rauque et de son chant aérien, chante des thèmes majoritairement d’actualité : qu’il s’agisse de la condition des femmes, de l’immigration ou encore de la crise écologique.

Quelques morceaux se démarquent : le funky "Khalina N Souf", "Hell in your arms" et ses excellents claviers dabkeh kurdes, "You are poetry", morceau plus ouvert, plus riche harmoniquement comme une petite accalmie avant "Cheveux denses", le bon tube dance-rock et le très accrocheur "Sarr Lezim", au thème accusateur et au chant rageur.

En fait, ce disque a le défaut de ses qualités : une envie de faire tube, une envie de séduire qui, au final séduit, mais donne aussi l’impression d’enchaîner des morceaux efficaces (enfin plus ou moins), au risque d’y perdre parfois en finesse, d’enchaîner les morceaux au fort potentiel scénique et de synchronisation plutôt que de construire un album, au sens fort du terme, avec ses pics et ses creux. Cet album fonce tout droit !

Le titre abonde d’ailleurs en ce sens : Blood Orange Sirup, un mélange, oui, mais aussi un sirop, c’est-à-dire une boisson sucrée, mondialisée, certes ce sirop est d’orange sanguine, ce n’est pas de la grenadine ! Ce n’est pas un défaut, ni un vilain mot d'ailleurs, c’est bon le sirop ; mais différent d’un alcool fort, disons.

Loin de leur en faire le reproche, il s’agit simplement de dire que ce disque risquera peut-être de décevoir les auditeurs qui viendraient y chercher de "l’authentique" ou le rock oriental de Rachid Taha ou de Couscous Clan (projet de Taha avec Rodolphe Burger) ; mais pour savoir cela, il leur faudra au moins l’écouter. Ici, la musique y est moins âpre, plus lisse, beaucoup plus sono mondiale. Et c’est très bien comme ça !

Assurément un groupe de scène aux compositions taillées pour la scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Lune Electric de Teleferik
L'interview de Teleferik (samedi 22 avril 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Teleferik
Le Soundcloud de Teleferik
Le Facebook de Teleferik


Francois Montjosieu         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Teleferik (22 avril 2017)


# 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire

Cette semaine on continue de passer en revue les sorties littéraires de la rentrée en attendant la fin des vacances alors que la rentrée théâtrale commence à pointer son nez. Bonne lecture.

Lecture avec :

"Baikonour" de Odile d'Oultremont
"Civilizations" de Laurent Binet
"Kintu" de Jennifer Nansubuga Makumbi
"L'été meurt jeune" de Mirko Sabatino
"Les liens" de Domenico Starnone
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean Paul Dubois
et toujours :
"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Hervé" au Théâtre de la Reine Blanche
"Quand l'Amour des Notes..." au Théâtre Essaion
des reprises
"La Machine de Turing au Théâtre Michel
"Sherlock Holmes et le Mystère de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Michel For ever" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tchekhov en folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Bronx" à la Scène Libre
"Lisa et moi" au Théâtre Essaion
"Les Swinging Poules - Chansons sunchronisées" au Théâtre Essaion
"Cyrano de Bergerac" à La Folie Théâtre
"J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catstrophiques" au Théâtre de la Reine Blanche
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

la dernière ligne droite "L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais

Cinéma avec :

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski


Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=