Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Des fourmis dans les mains
Un grand feu  (Le train-Théâtre / Le quai des arts / Label Folie)  mars 2019

Cinquième album du groupe Des fourmis dans les mains, Un grand feu est avant tout une aventure humaine portée par Laurent Fellot. Le collectif est composé de Camille Durieux, Corentin Quemener, Violaine Soulier, Elisabeth Renau, Laetitia Gessler, Emmanuelle Legros et Laurent Fellot aux commandes. L’album est le regard bienveillant d’un père qui accompagne son enfant dans ses agrandissements. Il est les voyages et la suite, quand on ne sait plus, Des fourmis dans les mains sait encore.

Les refrains ont une impatience dans leurs pianos, les textes accrochent leurs mots aux arbres de vie, ils ont de la poésie dans leurs rimes et des violons dans leurs branches, les percussions se taisent pour laisser s’avancer les mots, elles se soulèvent pour accompagner les cœurs. Et la vie continue. "Tu sais, vous savez, les enfants, vous, les enfants. On n’a pas vu venir les saisons à n’en plus finir, on marche, on touche, on parle, on s’aime, on sème quelques graines ou quelques plants, un enfant, un éléphant […] vieux sur la peau mais dedans, c’est une cour d’école remplie d’eau" ("Nos peaux").

Le collectif Des fourmis dans les mains chante le temps qui passe, la vieillerie et ses perceptions, il chante les voyages, les horizons lointains et ce qu’on en ramène, il chante la guerre et ce qu’elle enlève, l’insouciance et ce qu’il en reste. "Se dire qu’il fait beau, et qu’ils le diront, c’est vrai, il fait beau, et j’attends que tu me dises même si j’ai peur, et bien tant pis, j’ai peur que demain, on repartira loin et tant qu’on vit, vivons, crions même, tant qu’on s’aime" ("Les bisons").

Un dialogue entre un père et son fils, du père qui explique la liberté et les différences, la tolérance et la bienveillance à travers le jeu ("L’indien") et les histoires : "Un indien c’est un mec qui aime, il aime tout ce qui est vivant, il accepte tout ce qui est mort et qui va mourir. Il croit, juste en lui, en son cheval, en ses mollets, en son nez, en ses oreilles, en ses yeux, en ses mains, en son cœur, en son amour, en son feu, en son père et en son grand-père, au soleil, à la pluie, au silence et aux plus belles turbulences de l’homme, aux plus belles turbulences du ciel ! Alors toi […] sois toi, sois un indien !"

Sentir des fourmis dans les mains est un trouble des sensations. Des Fourmis Dans Les Mains transmet les sensations d’appartenance et de filiation qui font se gonfler le torse et tambouriner les cœurs dans les corps. Un grand feu brûle dans le foyer, avec la patience des jardiniers et la bienveillance des paternels.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Des fourmis dans les mains
Le Soundcloud de Des fourmis dans les mains
Le Facebook de Des fourmis dans les mains


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire

Cette semaine on continue de passer en revue les sorties littéraires de la rentrée en attendant la fin des vacances alors que la rentrée théâtrale commence à pointer son nez. Bonne lecture.

Lecture avec :

"Baikonour" de Odile d'Oultremont
"Civilizations" de Laurent Binet
"Kintu" de Jennifer Nansubuga Makumbi
"L'été meurt jeune" de Mirko Sabatino
"Les liens" de Domenico Starnone
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean Paul Dubois
et toujours :
"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Hervé" au Théâtre de la Reine Blanche
"Quand l'Amour des Notes..." au Théâtre Essaion
des reprises
"La Machine de Turing au Théâtre Michel
"Sherlock Holmes et le Mystère de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Michel For ever" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tchekhov en folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Bronx" à la Scène Libre
"Lisa et moi" au Théâtre Essaion
"Les Swinging Poules - Chansons sunchronisées" au Théâtre Essaion
"Cyrano de Bergerac" à La Folie Théâtre
"J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catstrophiques" au Théâtre de la Reine Blanche
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

la dernière ligne droite "L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais

Cinéma avec :

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski


Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=