Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Boule Rouge
Théâtre des Variétés  (Paris)  avril 2019

Comédie musicale conçue et mise en scène par Constance Dollfus et Clément Hénaut, avec Maxime Guerville, Angélique Magnan, Laurent Malot, Léa Ruhl, Léa Dubreucq, Dima Novik, Mélodie Molinaro, Mariette West, Simon Froget-Legendre, Rémi Palazy, Guillaume Sorel, Yann Sebile, Baptiste Juge, Sébastien Brumaud, June van der Esch, Lilly Caruso, Marie-Stella Perron d'Arc, et les musiciens Simon Lehuraux, Thomas Mestres, Tristan Garnier et Nicolas Zentz.

Le projet de Constance Dollfus et Clément Hénaut d'inscrire "La Boule Rouge" dans le registre de la comédie musicale française susceptible de concurrencer les blockbusters américains est d'autant plus ambitieux qu'il émane de deux néophytes non issus du sérail et nouveaux venus sur la scène musicale.

Mais le duo concepteur, qui assure l'écriture du livret, la production et la mise en scène, s'en donne les moyens avec la collaboration de professionnels aguerris tels Hervé Lewandowski versé en théâtre musical pour la direction d'acteur et Eva Tesiorows pour la chorégraphie qui met au pas une conséquente distribution de 17 comédiens-chanteurs.

De plus, il a élaboré un véritable scénario théâtral avec l'imbrication de plusieurs intrigues de couple autour de l'argument principal qui ne présente rien de révolutionnaire mais s'avère de bonne facture et des personnages identifiables, avec chacun son histoire et sa partition.

Il se développe en tableaux judicieusement scénographiés par Iris Yolal et Clara Noël qui ont oeuvré avec l'ingéniosité qu'implique un budget qui ne saurait rivaliser avec le pharaonique étasunien, comme Flore Leclerc et Christine Leclerc pour les superbes costumes.

Par ailleurs, la particularité de l'opus tient à ce qu'il ne comporte pas une création musicale originale mais résulte de la combinaison de tubes de variété française et de standards internationaux de toutes époques et genres, comme l'inoxydable "Feeling Good" ou le dionesque "S'il suffisait d'aimer", dont certains habilement adaptés tel "Je suis malade" de Serge Lama ou pastichés comme "Femmes des années 80" de Michel Sardou, et ce, sans crainte de l'anachronisme, grâce aux arrangements de Benoît Dupont.

Ainsi, inspirée par l'ambiance des Années Folles, "La Boule Rouge" relate l'aventure mouvementée de l'amour et l'amitié qui conduit des fils de bonne famille (Rémy Palazy, Guillaume Sorel et Maxime Guerville) aiguillonnés par une femme de chambre entreprenante (Léa Ruhl) et la fine équipe d'un piano-bar suranné (Léa Dubreucq, Baptiste Juge, Simon Froget-Legendre, Dima Novik, Mélodie Molinaro et Mariette West) à reconvertir celui-ci en cabaret festif qui surfe sur la vogue des nouveaux rythmes du jazz au swing en passant par le charleston.

Sur scène, un efficace jazz-band live composé de Tristan Garnier (saxophone), Thomas Mestres (trompette), Nicolas Zentz (contrebasse) et Simon Lehuraux à la batterie qui assure la direction musicale, accompagne une troupe homogène et investie, intervenant, de surcroît, dans une alternance de rôles selon les représentations.

Une troupe émérite qui se révèle tant dans de délicieuses scènes intimistes que dans les épatantes fresques chorales, telles, entres autres, l'audition sur une chanson d'Edith Piaf, avec Sébastien Brumaud à l'étonnante voix de soprano en travesti femme fatale, June Van Der Esch en cantatrice teutonne, Marie-Stella Perron d'Arc en infirmière illuminée et Lilly Caruso en gavroche timide, et l'étourdissant final.

Un divertissement roboratif et réussi à qui souhaiter le destin des bons crus. Et pour le succès public c'est chose faite.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=