Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Gloria Bell
Sebastian Lelio  mai 2019

Réalisé par Sebastian Lelio. Etats Unis. Romance. 1h44 (Sortie le 1er mai 2019). Avec Julianne Moore, John Turturro, Caren Pistorius, Michael Cera, Brad Garrett, Holland Taylor, Jeanne Tripplehorn et Rita Wilson.

Avec "Gloria Bell" de Sebastian Lelio, Julianne Moore fait une entrée tonitruante dans la cinquantaine rayonnante.

On se doutait qu'elle allait bien se sortir de ce passage obligé, celui où une actrice américaine très active depuis une vingtaine d'années, ne peut plus cacher qu'elle est plus près de la retraite que de l'année du Bac.

En général, cela se traduit par un film "sirkien", où la femme abandonnée par son mari, quittée par ses grands enfants, délaissée par des amies qui ont les mêmes problèmes qu'elle, essaie de se consoler avec un homme plus jeune qu'elle (et de classe inférieure)... et voit tout le monde lui reprocher cette mésalliance et ce soudain appétit inconvenant d'amour physique...

Dans un film de Sirk, la femme mûre se résigne à la télévision que ses enfants lui achètent comme viatique. Dans "Gloria Bell" de Sebastin Lelio, les choses sont bien différentes. Dans ce qui constitue un remake de son film chilien au même titre ("Gloria, 2013), la femme qui renaît à l'amour en est à son premier coup d'essai et l'on imagine que l'expérience John Turturro ne sera pas la dernière.

Pourtant, l'irruption du beau quinqua brun barbu avait tout pour être une solution pérenne. Il faudra voir le film pour comprendre l'hilarante raison pour laquelle Turturro n'était pas - et de loin - le prince charmant qu'il semblait être.

Complètement investie dans le rôle, Julianne Moore n'a jamais été aussi star et aussi crédible. Par moments, avec ses lunettes, elle a quelque chose de Diane Keaton, même si elle n'ira pas jusqu'à rechercher "Mr Goodbar".

Elle est constamment en train de regarder son entourage, d'observer l'autre et les autres et cette distance, qui n'implique cependant pas qu'elle se préserve des hauts et des bas de son âme affligée, la maintient à flot dans l'humour et l'auto-analyse lucide.

Son histoire avec John Turturro vaut largement des duos hollywoodiens du passé et l'on ne les oubliera pas en train de se chercher, de se trouver et de se rater.

Une fois encore, Sebastian Lelio est capable de suggérer beaucoup sans en montrer trop. Le réalisateur chilien d' "Une femme fantastique" est vraiment en train de devenir un metteur en scène hollywoodien "classique". Jamais académique, il retrouve les accents des grandes comédies comme savaient les construire Cukor, Mc Carey ou Hawks.

On lui prédit, ainsi qu'à sa comédienne, une décennie heureuse et l'on ne serait pas étonné que le couple se reforme bientôt. On notera aussi que dans le rôle de Peter, le fils de Gloria, on retrouver Michael Cerra, sortant timidement des comédies collégiennes où il s'est attardé.

"Gloria Bell" de Sebastian Lelio est ce que le cinéma majoritaire américain a fourni de mieux depuis le début de l'année.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=