Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Méduse
Le Centquatre  (Paris)  avril 2019

Spectacle conçu par le Collectif les bâtards dorés d'après le récit de Alexandre Corréard et Jean-Baptiste Savigny, avec Romain Grard, Lisa Hours, Christophe Montenez de la Comédie Française, Jules Sagot et Manuel Severi.

Grande catastrophe maritime, qui a fait autant parler au 19ème siècle que le naufrage du Titanic au 20ème siècle, l'histoire du radeau de la Méduse, immortalisée par le tableau de Géricault, est aujourd'hui revisitée par le collectif "Les Bâtards dorés" dans un spectacle nettement en deux parties.

Dans la première, est privilégiée une "forme hosseinienne" écrite d'après le récit de Corréard et Savigny, ce dernier étant l'un des personnages présents dans cette adaptation. On va donc suivre un procès avec une juge, des témoins et des jurés (chargés par un vote de définir le sort réservé à Savigny).

Pendant que les témoins sont interrogés ou se racontent, un artiste peintre (Jean-Michel Charpentier ou Charlotte Puzos) au fond de ce qui figure un prétoire dans un dispositif bi-frontal, croque des visages et les recouvre de peinture.

Dans la seconde, le classicisme formel n'a plus lieu d'être : c'est le temps de la "calenture", celui de la folie passagère. Car les spectateurs ont eu vent de l'atroce réalité : pour survivre les naufragés ont bravé l'un des tabous suprêmes qui fonde l'humanité.

Leur anthropophagie est ce qui les fait basculer dans la folie bestiale. Dès lors, nus, enduits de peinture blanche ou rouge simulant le sang des, ils sont en pleine danse de St-Guy et vont jusqu'à barbouiller la toile peinte pendant la première partie.

Cette construction pourrait dérouter et donner un côté décousu à "Méduse", mais dès la première partie, le Collectif les bâtards dorés introduisent des éléments d'étrangeté et d'irréalité : un huissier lymphatique, une juge pour un procès sous Louis XVIII et un salon VIP avant d'entrer dans la salle où quelques spectateurs choisis pour être les officiers, ont droit, assis dans de cossus fauteuils, à une coupe de champagne et des macarons, "injustice" qui énerve les autres spectateurs...

Injustice qui annonce aussi le côté "social" de la catastrophe : les gens choisis pour monter dans le radeau, et pas dans les canots, étaient les passagers pauvres et les militaires. Et, au final, les rescapés du radeau furent des officiers armés de leurs sabres qui s'étaient arrogés le centre, meilleur place pour éliminer les autres.

La qualité des acteurs (Romain Grard, Lisa Hours, Christophe Montenez, Jules Sagot et Manuel Severi) permet aussi à la seconde partie de ne pas virer totalement au "happening potache à la Macaigne".

Leur gentil délire attendu n'énervera pas le spectateur peu porté sur le genre. Moins sans doute que le poème lu par Savigny qui s'étire peut-être un peu longuement et qui rend la "calenture" bien plus supportable...

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=