Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Déesses de la Fesse
Cirque Electrique  (Paris)  mai 2019

Cabaret des Chœurs de l’Armée Rose avec Adriana Breviglieri, Manon David, Fleure de Vanssay et Camille "funny-ha-ha" Chanmé accompagnées par le musicien Samuel Léon Eschapasse.

Avec son titre illustré par une affiche éloquente, aucun doute quant au premier degré du spectacle conçu par Adriana Breviglieri et Manon David qu'elles interprètent avec Fleure de Vanssay et Camille "funny-ha-ha" Chanmé, toutes membres du Collectif Les Choeurs de l'Armée Rose.

"Les Déesses de la Fesse" s'inscrivent dans un registre hybride mêlant cabaret, music-hall, performance et burlesque dans une déclinaison résolument comique et interactive pour brocarder, notamment, des figures féminines emblématiques mythologiques de Eve (pulpeuse Camille "funny-ha-ha" Chanmé) à Vénus (sulpicienne Adriana Breviglieri), historiques de Jeanne d'Arc (délicieuse Fleure de Vanssay) à Marie-Antoinette (époustouflante Manon David), voire contemporaines telle la Cicciolina.

Accompagné au claviers par Samuel Léon Eschapasse, le quatuor, formé par des comédiennes qui officient dans ce "side-project", chante de ludiques créations, danse, cause en tenue légère, et s'effeuille, parfois, mais dans un genre atypique qui résulte du télescopage de l'actionnisme des années 70, du café-théâtre à la française et du new burlesque, telles des filles délurées de la troupe du Splendid.

Mais point trop n'en faut révéler pour en réserver la primeur et le plaisir de la découverte au spectateur.

Sans se prendre au sérieux et avec une gouaille roborative, les demoiselles aux charmes non siliconés assument leur corps, dont leur postérieur joufflu mis en avant sans ambiguïté ni trivialité, alors "honni soit qui mal y pense", qu'elles mettent au service d'un divertissement "culotté" pour le moins spectaculaire.

Et avec une telle bonne humeur, impossible de ne pas reprendre en c(h)oeur leur hymne des "pécheresses de la tendresse" et succomber à leur invitation de "subir nos sortilèges dans de suprêmes sacrilèges".

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=