Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Moustache
Théâtre du Splendid  (Paris)  mai 2019

Comédie de Sacha Judaszko et Fabrice Donnio, mise en scène de Jean-Luc Moreau, avec Daniel-Jean Colloredo, Fabrice Donnio Joy Esther, Arnaud Gidoin et Sacha Judaszko.

"La Moustache" ou comment, du rasage d'un barbu interrompu par une malencontreuse coupure d'électricité résulte une pilosité à la forme de sinistre mémoire qui modifie le regard de ses proches.

Car pour les auteurs de cette comédie jubilatoire résolument comique, et néanmoins à "double effet Kiss Kool", si l'habit ne fait pas le moine, en l'occurrence, la bacchante fait l'homme.

A l'écriture, Sacha Judaszko et Fabrice Donnio s'en donnent à coeur joie pour soumettre les zygomatiques du spectateur à une séance intense d'aérobic en usant, à l'envi et sans souci de modération, de tous les ressorts comiques, trivial et trash inclus, des codes du théâtre de boulevard et d'un roboratif humour au second degré parfois noir sur le mode desprogien.

Et, comme ils ne se refusent rien, même l'invraisemblance, ils établissent sans doute un nouveau record à l'heure du nombre de quiproquos qui émaillent leur partition mise au service d'un propos humaniste, la lutte contre la xénophobie, le racisme et l'antisémitisme, et qui constitue une épreuve réussie pour le principal protagoniste.

Alors, certes, ils ne font pas dans la dentelle mais comme l'indique dans sa note d'intention Jean-Luc Moreau, qui assure une mise en scène vibrionnante dont il a le secret, "tant pis pour les culs bénis de la pensée ouatée" et, au jeu, bien évidemment survolté, sévit une fine équipe qui, elle-même, résiste difficilement au fou rire tant sont "hénaurmes" les situations et surréalistes les dialogues.

Arnaud Gidoin, acteur "crossover" aguerri, campe parfaitement le moustachu ahuri, homme discret et réservé de la catégorie des transparents, qui se trouve ainsi emporté, notamment face à son futur - et tonitruant - beau-père portant kippa interprété par Daniel-Jean Colloredo, épatant dans une ébouriffante déclinaison defunesienne, dans une spirale caricaturale de l'infamie.

De plus, celle-ci est aggravée par les bévues volontaires et perverses d'un invasif concierge cumulant toutes les tares de la beaufitude, rôle dans lequel excelle Sacha Judaszko au terme d'un grandiose numéro d'acteur.

Compères et complices, ils forment un excellent avatar du trio vaudevillesque bien entouré par Joy Esther, en fiancée qui n'est pas cantonnée au rôle de jolie potiche, et Fabrice Donnio en ami écornifleur rompu aux mauvaises blagues.

Divertissement assuré sur un sujet fort.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=