Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Roi Nu
Esplanade de la Citadelle  (Namur)  mai 2019

Comédie satirique d’Evguéni Schwartz, mise en scène de Guy Theunissen avec la Compagnie des Baladins du Miroir.

La princesse Henriette et Henri, le garçon porcher, se rencontrent et tombent instantanément amoureux.

Mais une telle idylle, en dehors des convenances royales, ne convient pas à l'entourage de la princesse que le père veut marier avec le roi tyran du royaume voisin.

Inspirée de trois contes d'Andersen ("Les Habits neufs de l'empereur","Le Porcher" et "La Princesse au petit pois"), "Le Roi Nu" est bien entendu sous des allures de fable grotesque, une satire du totalitarisme.

Pour cette version de la pièce d'Evguéni Schwartz écrite en 1933, jamais jouée de son vivant et censurée pendant 25 ans, le metteur en scène Guy Theunissen, invité par la célèbre troupe Les Baladins du Miroir, a opté pour une version rock'n roll mêlant le texte de Schwartz (dans la traduction efficace d'André Markowicz) à une musique composée par Line Adam (également sur scène au piano entourée d'autres musiciens et des comédiens qui, à tour de rôle, jouent de tous les instruments).

Guy Theunissen a clairement choisi le burlesque musical avec ce spectacle dans lequel la chanson est omniprésente. Dans des costumes délirants très réussis de Françoise Van Thienen et Marie Nils, les douze comédiens évoluent avec habileté, changeant de personnages (hauts en couleur) à grande vitesse, chantant ou dansant dans une ingénieuse scénographie façon Mondrian de Michel Suppes (dont une porte de fond coulissante et de multiples éléments qui s'emboîtent) permettant de passer rapidement d'une ambiance à une autre.

Les tableaux s'enchaînent allégrement avec parfois quelques belles trouvailles comme ce roi descendu du toit par un filin où le petit pois géant sur lequel dort la princesse. Le spectacle brocarde au passage la télé-paillette, les tweets de Trump ou le populisme.

La troupe impressionne par la grande polyvalence de tous les comédiens, capables de chanter, jouer de la musique ou danser. C'est un spectacle populaire, au sens noble du terme, qu'on peut savourer dans une ambiance conviviale.

Sous le chapiteau, les artistes (qui indéniablement, s'amusent) installent un lien chaleureux avec le public. Les Baladins du Miroir, compagnie de théâtre itinérant très reconnue en Belgique, qui fêtera l'an prochain ses quarante années d'existence, proposent de partager une vraie fête, dont l'accueil bon enfant et le foyer où l'on peut goûter des spécialités locales en font, en plus de ce spectacle dynamique, une belle sortie familiale.

C'est également le meilleur des accès au théâtre, offert en direction d'un public varié pour lequel, spectacle après spectacle, Les Baladins du Miroir (dirigés par Gaspar Leclère) n'en finissent pas sur les toutes les routes du monde, d'interroger celui-ci avec humour et légèreté.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=