Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Déshonorée
Théâtre de l'Opprimé  (Paris)  mai 2019

Drame de Saverio La Ruina, mise en scène de Luna Muratti, avec Emmanuelle Ramu et Alexis Gilot.

Écrite en 2006, la pièce de Saverio La Ruina, "Déshonorée" décrit une situation à la fois ancestrale et moderne, qui frappe toute les femmes dans les civilisations enfermées dans la ruralité et la religiosité.

Des femmes toujours vouées au noir, au voile ou au fichu même à l'époque des smartphones. Des femmes abusées par l'amour des jeunes gens beaux parleurs e leur village et qui sont, à mesure que leur ventre s'arrondit, de plus en plus coupables et sans excuses.

On se souvient d'Angèle de Marcel Pagnol et de Jean Giono, voire aussi de certains films "irlandais" de John Ford. C'est en Calabre que se déroule l'action de "Déshonorée". Elle pourrait aussi bien avoir lieu aujourd'hui au Pakistan ou en Inde.

Le texte est aussi simplement écrit que ses personnages sont démunis. Pasqualina raconte sa jeunesse, cinquante ans en arrière,à la fin des années 1960, à l'époque où le Sud de l'Italie était toujours misérable et pas encore transformée par la politique agricole commune.

Sans que cela soit trop gênant, Luna Muratti recourt d'emblée à la vidéo pour décrire ce beau pays caillouteux qui s'échauffe sous un soleil propice au si mal nommé "crime d'honneur". Elle y reviendra quelquefois pour ponctuer le récit de Pasqualina, un récit sans beaucoup de mots mais qui gagnera peu à peu en émotion.

Sans jamais chercher à être "dure", comme sont montrées souvent les femmes de Calabre, Emmanuelle Ramu prend les traits de Pasqualina. Instinctive, sans calcul, soumise à la loi de sa famille, elle voit arriver l'adolescence sans bien en comprendre les enjeux.

Elle sera ainsi victime consentante d'un jeune homme qui disparaîtra quand il saura que l'enfant va paraître et c'est en toute innocence, sans avoir même pensé que la vie qu'elle allait donner pouvait la conduire à la mort, qu'elle laissera l'un de ses proches allumer l'allumette...

Car c'est en brûlant vive que sa famille voulait résoudre son problème de grossesse... C'est avec encore la même innocence qu'elle décrira son calvaire après son supplice raté.

Théâtre documenté sans être totalement didactique, "Déshonorée" vaut par cette écriture sans apprêts mais qui laisse à la femme martyre sa voix et sa parole de jeune fille éternelle qu'elle transmet à son fils unique, qui lui la compile précieusement, en en lisant des extraits sur un cahier. La présence d'Alexis Gilot désamorce l'horreur parce que sa seule existence est la preuve véritable de la victoire de Pasqualina.

"Déshonorée", mis en scène avec peu d'artifices par Luna Muratti et jouée avec une formidable énergie par Emmanuelle Ramu, témoigne avec une grande justesse d'un passé pas forcément révolu.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=