Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jean-Pierre Kalfon
Les Rendez-Vous d'Ailleurs  (Paris)  vendredi 17 mai 2019

Se rendre à un concert de Jean-Pierre Kalfon accompagné par Jad Wio et Hugo Indi, c'est comme aller visiter une cathédrale. On y va un peu pour le monument, un peu pour le culte.

Comme la flèche d'un édifice gothique, Kalfon, vêtu de cuir noir, se tient droit au milieu des musiciens.

Le temps est passé par là. Les angles sont moins saillants, et l'aspect général plus poli, mais la stature reste imposante.

Pour le culte, on rappellera que Jean-Pierre Kalfon jouait lors du premier festival punk à Mont-de-Marsan, en août 1976, aux côtés de Little Bob Story, Eddie and the Hot Rods et The Damned. Ou qu'il a partagé l'affiche avec Bashung dans le film Nestor Burma détective de choc.

Ce n'est pas le seul lien qui le lie à Bashung, puisque dans son set les paroles de plusieurs chansons sont signées Boris Bergman.

Autour de Jean-Pierre Kalfon, Denis Bortek et Kristof Kbye, les dandys post-punk de Jad Wio, officient à la guitare sèche, tandis qu'Hugo Indi, la Gretsch en bandoulière, assure les parties électriques.

On comprend les liens entre Jean-Pierre Kalfon et Jad Wio sur une chanson comme "Sextoy", qui rappelle les thèmes abordés par le groupe dans l'album Contact, sorti chez Garage en 1989.

Le concert passe très vite, et se termine par deux reprises, "Rehab" d'Amy Winehouse puis un blues de Singleton, des problèmes dans les retours obligeant les musiciens à les jouer très doucement.

Pour revenir à "Sextoy", dans une période aussi perturbée que la nôtre, on se demande pourquoi des paroles comme "Grand Frère (Big Brother) veut tout m'interdire / Heureusement que j'ai encore le droit de rire", sont portées par un chanteur de 80 ans, et non par des groupes de jeunes d'une vingtaine d'années.

Au vingt-et-unième siècle, Jean-Pierre Kalfon reste la sagesse de la rébellion.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Jean-Pierre Kalfon (vendredi 18 janvier 2019)

En savoir plus :
Le site officiel de Jean-Pierre Kalfon
Le Facebook de Jean-Pierre Kalfon

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=