Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jean-Pierre Kalfon
Les Rendez-Vous d'Ailleurs  (Paris)  vendredi 17 mai 2019

Se rendre à un concert de Jean-Pierre Kalfon accompagné par Jad Wio et Hugo Indi, c'est comme aller visiter une cathédrale. On y va un peu pour le monument, un peu pour le culte.

Comme la flèche d'un édifice gothique, Kalfon, vêtu de cuir noir, se tient droit au milieu des musiciens.

Le temps est passé par là. Les angles sont moins saillants, et l'aspect général plus poli, mais la stature reste imposante.

Pour le culte, on rappellera que Jean-Pierre Kalfon jouait lors du premier festival punk à Mont-de-Marsan, en août 1976, aux côtés de Little Bob Story, Eddie and the Hot Rods et The Damned. Ou qu'il a partagé l'affiche avec Bashung dans le film Nestor Burma détective de choc.

Ce n'est pas le seul lien qui le lie à Bashung, puisque dans son set les paroles de plusieurs chansons sont signées Boris Bergman.

Autour de Jean-Pierre Kalfon, Denis Bortek et Kristof Kbye, les dandys post-punk de Jad Wio, officient à la guitare sèche, tandis qu'Hugo Indi, la Gretsch en bandoulière, assure les parties électriques.

On comprend les liens entre Jean-Pierre Kalfon et Jad Wio sur une chanson comme "Sextoy", qui rappelle les thèmes abordés par le groupe dans l'album Contact, sorti chez Garage en 1989.

Le concert passe très vite, et se termine par deux reprises, "Rehab" d'Amy Winehouse puis un blues de Singleton, des problèmes dans les retours obligeant les musiciens à les jouer très doucement.

Pour revenir à "Sextoy", dans une période aussi perturbée que la nôtre, on se demande pourquoi des paroles comme "Grand Frère (Big Brother) veut tout m'interdire / Heureusement que j'ai encore le droit de rire", sont portées par un chanteur de 80 ans, et non par des groupes de jeunes d'une vingtaine d'années.

Au vingt-et-unième siècle, Jean-Pierre Kalfon reste la sagesse de la rébellion.

 

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Jean-Pierre Kalfon (vendredi 18 janvier 2019)

En savoir plus :
Le site officiel de Jean-Pierre Kalfon
Le Facebook de Jean-Pierre Kalfon

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 août 2019 : C'est la rentrée ... littéraire

Cette semaine on continue de passer en revue les sorties littéraires de la rentrée en attendant la fin des vacances alors que la rentrée théâtrale commence à pointer son nez. Bonne lecture.

Lecture avec :

"Baikonour" de Odile d'Oultremont
"Civilizations" de Laurent Binet
"Kintu" de Jennifer Nansubuga Makumbi
"L'été meurt jeune" de Mirko Sabatino
"Les liens" de Domenico Starnone
"Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon" de Jean Paul Dubois
et toujours :
"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

"Les Témoins" à la Manufacture des Abbesses
"Hervé" au Théâtre de la Reine Blanche
"Quand l'Amour des Notes..." au Théâtre Essaion
des reprises
"La Machine de Turing au Théâtre Michel
"Sherlock Holmes et le Mystère de Boscombe" au Grand Point Virgule
"Michel For ever" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tchekhov en folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Bronx" à la Scène Libre
"Lisa et moi" au Théâtre Essaion
"Les Swinging Poules - Chansons sunchronisées" au Théâtre Essaion
"Cyrano de Bergerac" à La Folie Théâtre
"J'admire l'aisance avec laquelle tu prends des décisions catstrophiques" au Théâtre de la Reine Blanche
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Cinéma avec :

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski


Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=