Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jacob, Jacob
Théâtre-Sénart  (Lieusaint)  mai 2019

Comédie dramatique d'après un roman de Valérie Zenatti, adaptation et mise en scène de Dyssia Loubatière, avec Florian Choquart, Christiane Cohendy et Jeanne Disson.

Jacob est le fils de Madeleine. Cet enfant qui, il y a encore quelques temps à Constantine, faisait avec ses frères des ricochets face à la mer. Années 40. La guerre arrivant, il est mobilisé puis très vite se retrouvera à servir les forces françaises en Provence.

Et puis il y aura Louise, rencontrée dans un cabaret à Collioure, avec qui il vivra ses premiers émois amoureux. Mais, envoyé au front, il verra mourir ses camarades de caserne et devra affronter toute la cruauté de la guerre.

Pendant ce temps, Madeleine a décidé d'aller voir son fils et lui apporter des provisions pour l'aider à tenir le coup. Trimballée de bureaux en casernes, elle apprendra finalement qu'il est de l'autre côté de la mer.

En adaptant le best-seller "Jacob, Jacob" (2014) de Valérie Zenatti, Dyssa Loubatière se montre très respectueuse du roman pour, semble-t-il, ne pas oser s'en affranchir. Elle se focalise, et c'est déjà pas mal, sur la direction (magnifique) des trois interprètes sensibles qui donnent aux mots de Valérie Zenatti une petite musique qui sonne juste.

Christiane Cohendy incarne avec maestria une Madeleine poignante qui, avec ses paniers de victuailles, se lance dans un voyage épique par amour pour son fils. Jeanne Disson sans effets superflus est une émouvante Louise. Tandis que Florian Choquart joue Jacob, ce jeune homme de 19 ans, avec gravité et naïveté. Tous trois sont parfaits.

Le texte, d'une belle écriture, montre tout le paradoxe de ces juifs d'Algérie, chassés de l'école mais incorporés dans l'armée, et décrit une de ces histoires de guerre initiatiques et déchirantes dont la mise en scène de Dyssa Loubatière fait ressentir toutes les émotions.

Une sobriété évocatrice qui rend ce récit particulièrement touchant.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 juin 2019 : Bientôt l'été

On approche de l'été à grands pas, comme toujours pas d'interruption des programmes sur Froggy's Delight. Alors continuez de venir profiter de nos sélections culturelles chaque semaine avec leurs doses de festivals, de spectacles, de livres pour la plage et de musique à écouter partout !

Du côté de la musique :

"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats
et toujours :
"Walter & Lavergne" de Walter & Lavergne
"Solstice EP" de Alma Forrer
"L'hiver des poètes" de Marianne Feder
"Le ventre et l'estomac" de Nicolas Paugam
"Ok Ok !" de Oui Oui Oui
"Chopin : 4 ballades Polonaises, Valses, Nocturnes" de Jean Paul Gasparian
"Omoiyari" de Kishi Bashi
"Moan EP" de Laura Clauzel
"Toutes choses visibles EP" de Malade[s]
"No problem" de Tristan Mélia Trio
Petit tour au festival RUSH de Rouen
Présentation du festival La Magnifique Society de Reims

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bigre" au Théâtre du Rond-Point
"Retours - Le père de l'enfant de la mère" au Théâtre du Rond-Point
"Le Testament de tante Caroline" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Petit éloge de la nuit" à La Scala
"A ma place, vous Ferrier quoi ?" au Théâtre de l'Atelier
des reprises :
"Folie" au Théâtre Hébertot
"La petite fille de Monsieur Linh" au Théâtre Le Lucernaire
"Speakeasy" au Palais des Glaces
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

"L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour : "Thomas Schütte - Trois Actes" à la Monnaie de Paris

Cinéma :

le film de la semaine :
"Van Gogh et le Japon" de David Bickerstaff
et la chronique des sorties de mai

Lecture avec :

"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin
et toujours :
"La vie dont nous rêvions" de Michelle Sacks
"Le chant de l'assassin" de R.J. Ellory
"Le chef du contre espionnage nazi parle" de Walter Schellenberg
"London nocturne" de Cathi Unsworth
"Par delà nos corps" de Bérengère Cournut

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=