Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dans son silence
Alex Michaelides  (Editions Calman-Levy)  février 2019

C'est un thriller psychanalytique qui risque de vous laisser sans voix que nous proposent les éditions Calmann-Lévy avec le premier ouvrage d'Alex Michaelides, Dans son silence. L'auteur est un scénariste britannique qui a étudié la psychanalyse et a travaillé dans une clinique psychiatrique pour jeunes.

L'histoire tourne autour d'une jeune peintre britannique en vogue, une certaine Alice qui vit dans une superbe maison près de Londres avec Gabriel, photographe de mode. La presse s'enflamme autour d'Alice lorsque celle-ci est retrouvée chez elle, hagarde et recouverte de sang devant son mari défiguré par des coups de couteau fatals.

Alice est aussitôt arrêtée, elle se referme dans un mutisme, ne prononçant plus le moindre mot, même au tribunal. Elle se retrouve jugée mentalement irresponsable, puis envoyée dans une clinique psychiatrique.

Six ans plus tard, le docteur Théo Faber, un ambitieux psychiatre n'a qu'une obsession : parvenir à faire reparler Alice. Quand une place se libère dans la clinique où elle est internée, il réussit à s'y faire embaucher et entame avec elle une série de face-à-face glaçants dans l'espoir de la sortir de son mutisme. Alors qu'il commence à perdre espoir, Alice s'anime soudain mais sa réaction est tout sauf ce à quoi il s'attendait.

C'est un ouvrage particulièrement diabolique que nous propose Alex Michaelides avec son premier ouvrage qui s'avère être une totale réussite. Pour un premier roman, le livre est d'une maitrise assez bluffante, digne des vieux renards de polar qui écrivent depuis des années. Tout est présent, de l'ambiance angoissante qui s'installe au fil des pages, en passant par un suspense et des rebondissements maitrisés pour un final tout simplement bluffant.

L'ouvrage est construit autour de Théo qui est le narrateur de l'ouvrage. Le récit tourne autour de ses entretiens avec Alicia, entrecoupé de passages où l'on apprend des choses sur sa vie, sur son parcours et son couple.

Les pages défilent autour de tête à tête entre Théo et Alicia. Théo fait preuve de persévérance quand Alicia fait preuve de résilience. L'enquête de Théo est particulièrement méticuleuse et précise, très prenante pour le lecteur qui avale les chapitres courts rapidement. Il fait en même temps un travail d'introspection sur lui même, au travers de son histoire personnelle.

L'histoire et l'intrigue sont remarquables, digne de très grand thriller psychologiques avec un suspense particulièrement inspiré, l'ensemble ferait un très grand film si une adaptation à l'écran se faisait. La fin est parfaite, montrant au lecteur qu'il a été merveilleusement bien manipulé.

Alors voilà, Dans son silence est un ouvrage juste géniale, une véritable claque, une très belle surprise. Avec ce premier roman, Alex Michaelides frappe un grand coup et on se demande comment il pourra nous surprendre avec un deuxième ouvrage tant celui-ci est déjà totalement abouti.

 

 


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=