Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les sept morts d'Evelyn Hardcastle
Stuart Turton  (Editions Sonatine)  mai 2019

Quel drôle d'ouvrage que ce premier roman de Stuart Turton qui plaira à coup sûr aux fans d'Agatha Christie. Les sept morts d'Evelyn Hardcastle est un livre très surprenant, un plaisir de lecture qui nous plonge dans un labyrinthe de délices, nous rappelant nos meilleurs parties de cluedo avec des personnages surprenants, une immense propriété pleine de mystères et des rebondissements tout le long du livre.

Le lecteur se retrouve invité à un bal masqué dans une propriété nommé Blackheath House avec comme hote la famille Hardcastle composée de Peter et Helena Hardcastle, de leur fils Michael et de leur fille Evelyn. Parmi les hôtes, de nombreux invités sont des notables : les avocats de la famille, des amis mondains, un joueur professionnel, un banquier, un agent de police.

A tous ces invités s'ajoutent un grand nombre d'employés de maison ; un majordome, une cuisinière, des femmes de chambre, des valets, un maitre d'écurie. Au milieu de tout ca, un assassinat annoncé, celui d'Evelyn Hardcastle. La question est alors de savoir qui, dans cette luxueuse demeure a intérêt à la tuer. Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l'identité de l'assassin et empêcher le meurtre. Tant qu'il n'y parvient pas, il est condamné à revivre sans cesse la même journée, celle de la mort d'Evelyn Castle.

Le livre s'avère être au départ asses déroutant . on y découvre dès le début un personnage amnésique qui n'a qu'un nom en bouche, celui d'une certaine Anna. C'est au travers du point de vue de ce personnage que le lecteur va devoir s'accrocher pour suivre l'ouvrage . Sauf que ce dernier ne connaît rien de la situation et ne semble pas bien gérer et comprendre ce qu'il est sur le point de se passer .

Alors évidemment, au fur et à mesure que l'on déroule notre lecture, on découvre les différents personnages présents dans la demeure qui accueille le bal, chacun ayant des secrets, des petits complots , des esprits de vengeance et de trahison.

Les mystères et les secrets pleuvent, se dévoilant au fil des pages avec des rebondissements incessants mais toujours parfaitement construits. On croit être sur la bonne piste, savoir qui a tué Evelyn et pourquoi et puis boum, patatra, de nouvelles infos mettent notre scenario à plat.

On devine, on se perd, on croit démêler le vrai du faux jusqu'à la fin surprenante qui vient concrétiser toutes les qualités de cet excellent ouvrage.

Les sept morts d'Evelyn Hardcastle est donc un ouvrage très surprenant qui ravira les amateurs d'Agatha Christie et de polars à énigmes. Tout est parfaitement maîtrisé dans cet ouvrage, particulièrement sa construction originale qui lui donne une véritable dimension addictive.

 

 


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 juin 2019 : Bientôt l'été

On approche de l'été à grands pas, comme toujours pas d'interruption des programmes sur Froggy's Delight. Alors continuez de venir profiter de nos sélections culturelles chaque semaine avec leurs doses de festivals, de spectacles, de livres pour la plage et de musique à écouter partout !

Du côté de la musique :

"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats
et toujours :
"Walter & Lavergne" de Walter & Lavergne
"Solstice EP" de Alma Forrer
"L'hiver des poètes" de Marianne Feder
"Le ventre et l'estomac" de Nicolas Paugam
"Ok Ok !" de Oui Oui Oui
"Chopin : 4 ballades Polonaises, Valses, Nocturnes" de Jean Paul Gasparian
"Omoiyari" de Kishi Bashi
"Moan EP" de Laura Clauzel
"Toutes choses visibles EP" de Malade[s]
"No problem" de Tristan Mélia Trio
Petit tour au festival RUSH de Rouen
Présentation du festival La Magnifique Society de Reims

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bigre" au Théâtre du Rond-Point
"Retours - Le père de l'enfant de la mère" au Théâtre du Rond-Point
"Le Testament de tante Caroline" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Petit éloge de la nuit" à La Scala
"A ma place, vous Ferrier quoi ?" au Théâtre de l'Atelier
des reprises :
"Folie" au Théâtre Hébertot
"La petite fille de Monsieur Linh" au Théâtre Le Lucernaire
"Speakeasy" au Palais des Glaces
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

"L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour : "Thomas Schütte - Trois Actes" à la Monnaie de Paris

Cinéma :

le film de la semaine :
"Van Gogh et le Japon" de David Bickerstaff
et la chronique des sorties de mai

Lecture avec :

"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin
et toujours :
"La vie dont nous rêvions" de Michelle Sacks
"Le chant de l'assassin" de R.J. Ellory
"Le chef du contre espionnage nazi parle" de Walter Schellenberg
"London nocturne" de Cathi Unsworth
"Par delà nos corps" de Bérengère Cournut

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=