Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Amanda
Mikhaël Hers  novembre 2018

Réalisé par Mikhaël Hers. France. Drame. 1h47 (Sortie le 21 novembre 2018). Avec Vincent Lacoste, Isaure Multrier, Amanda Stacy, Ophelia Kolb, Marianne Basler, Jonathan Cohen, Greta Scacchi et Nabiha Akkari.

Tout paraît sympa et sans problème dans la vie d'Amanda, 7 ans, même si elle ne connaît pas son père. Sandrine, sa mère, lui achète un Paris-Brest tous les deux jours et ne vit que pour elle. David, son oncle, est très proche d'eux.

Le Paris décrit par Mikhael Hers a un côté bobo mai pas trop. David fait bien du vélo, mais il élague les arbres et reçoit des touristes pour un propriétaire qui pratique le "airbnb à grande échelle.

Pas de quoi, objectivement, faire une heure trente de film... Sauf qu'on est dans le Paris post-Bataclan et que ce qui s'est passé une fois peut se reproduire à nouveau... et transformer la vie de David et d'Amanda.

Après "Memory Lane" et "Ce sentiment de l'été", qui parlait déjà d'un deuil à faire, Mikhael Hers réussit encore à créer la bonne atmosphère avec des personnages tous bienveillants, mais jamais gnangnans.

Il ne faut pas se cacher qu'il faudra à un moment sortir les mouchoirs et en faire provision... On pourrait presque dire que le réalisateur invente une espèce de mélo moderne. Un mélo par petites touches et jamais racoleur.

Le "couple formé par Vincent Lacoste et la petite Isaure Multier est très juste et le vieux routier des écrans qu'est déjà Lacoste ne cabotine pas devant elle qui ne cherche pas à lui voler la vedette.

On l'a dit lors des précédents films de Mikhael Hers : il sait diriger ses acteurs et leur donner à tous de vrais rôles. Ici, par exemple, on retrouvera avec infiniment de plaisir Greta Scacchi perdue de vue depuis presque autant que son personnage a disparu de la vie de David.

"Amanda" de Mikhael Hers est un film qui fait du bien dans les limites qu'il s'est donné. Son paradoxe, c'est qu'il traite concrètement de grands sujets abstraits, ce qui finit par les relativiser, voire les désamorcer.

On le recommandera chaudement à tous ceux qui doivent affronter un drame car on sent chez Mikhael Hers une délicatesse qui console.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=