Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Olivia Ruiz - Chet
La Cigale  (Paris)  14 novembre 2005

On attendait avec impatience le second album d'Olivia Ruiz… C'est chose faite : La Femme Chocolat est dans les bacs ! Pour l'occasion, la belle est de retour à La Cigale, une soirée-concert pleine de fantaisies avant d'entamer une tournée dans toute la France.

Première étape de la soirée avec Chet, qui a signé plusieurs morceaux du dernier album de la demoiselle et qui trouve pour l'occasion la possibilité d'interpréter quelques-unes de ses nombreuses créations.

Parolier dont la verve a séduit plus d'un(e) - Ute Lemper pour ne citer qu'elle - Chet est aussi chanteur. Jouant avec les mots, avec une instance quelque peu ostentatoire, Chet s'amuse à vouloir choquer, à vouloir "riper" avec la langue, démontrant au passage son habileté à jongler avec les phrases.

Mais l'exercice, s'il peut paraître séduisant au premier abord, nous laisse un peu sur notre faim. Sur scène, son jeu de "mec un peu blasé" semble cacher une fragilité à fleur de peau ; la question que je me pose : pourquoi cacher les jolies choses ?

Vient enfin Olivia Ruiz, intacte dans sa grâce, mais plus aguerrie dans sa prestation.

"La môme" a grandi, c'est flagrant, et sa justesse d'interprétation aussi.

Plus d'exigence, plus de panache, plus de voix ! Et comme elle a une si jolie voix !

Enfantine, sur "La Femme chocolat" ou "Je te quitte", elle sait se faire plus glamour notamment en surfant sur quelques morceaux chantés en anglais ("I need a child") ou en espagnol ("Quijote")… Détonante dans la reprise du "My heart belongs to daddy" "de" Marylin Monroe, Olivia offre un spectacle réjouissant et généreux.

Mais la lame de fond de ses nouveaux morceaux, outre ses quelques envolées à tendance "cabaret" semble bien être résolument "rock"

Au gré des arrangements ultra-orchestrés (on retrouve "le Tango du qui" "Qui sommes-nous ?" etc. extraits du premier album avec plus de son, plus d'amplitude), la môme semble déterminée à se tourner vers un phrasé moins harmonique et plus rocailleux, exercice qu'elle parvient d'ailleurs à effectuer avec brio…

Derrière la lame de fond, le spectre magique des Têtes Raides continue de hanter la chanteuse.

Et cette fois, elle pousse le concept jusqu'au bout, s'offrant le luxe de compter Christian Olivier (chanteur du dit groupe) parmi ses invités.

On retrouve sur les nouveaux morceaux, les thèmes de prédilection de l'univers Ruiz : enfance et nostalgie familiale, amour tendance "A fleur de peau", féerie artistique et schizophrénique…

Une démarche personnelle, qu'Olivia, tout en compilant d'éclectiques contributions a su faire sienne. On ne doute pas d'ailleurs, que le troisième album sera sans doute encore plus singulier.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album La femme chocolat de Olivia Ruiz
Olivia Ruiz en concert au Tryptique (11 mai 2004)
Olivia Ruiz en concert à l'Espace Kiron (26 avril 2005)
Olivia Ruiz en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (jeudi)
Olivia Ruiz en concert au Festival Art Rock 2007 (Samedi et Dimanche)
Olivia Ruiz en concert au Festival Les Eurockéennes 2007 (samedi)
Olivia Ruiz en concert au Fil ( 15 mai 2009)
Olivia Ruiz en concert au Festival Paroles et Musiques #19 (2010) - jeudi
Olivia Ruiz en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Dimanche
Olivia Ruiz en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Jeudi
La chronique de l'album Hymne de Chet
La chronique de l'album Le Bois du Génie de Chet
La chronique de l'album Built On Glass de Chet Faker
La chronique de l'album My Chet My Song de Riccardo Del Fra
La chronique de l'album Divers artistes de Autour de Chet

En savo r plus :

Le site officiel d'Olivia Ruiz

Crédits photos : Laurent (plus de photos sur Taste of indie)


IC         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Florent Marchet (2 décembre 2008)


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=