Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le fossé
Herman Koch  (Editions Belfond)  mai 2019

C’est avec un immense plaisir que j’ai retrouvé la lecture d’Herman Koch en ce chaud mois de juin. Herman Koch est un auteur néerlandais que j’ai découvert il y a quelques années déjà avec son ouvrage Le dîner qui m’avait beaucoup fait rire à l’époque.

Herman Koch est très connu aux Pays-Bas pour ses émissions de télévision satiriques et ses chroniques dans la presse écrite. Il est aussi l’auteur de plusieurs romans, tous marqués par une ironie grinçante qui est un peu la marque de fabrique de cet auteur célébré par la critique. Le fossé qui vient d’être publié chez Belfond est son quatrième roman traduit en français. Et une fois de plus, on ne boude pas son plaisir à la lecture de cet ouvrage, toujours aussi grinçant.

Herman Koch va nous faire suivre un certain Robert, le personnage principal de son roman. Robert n’est autre que le maire d’Amsterdam, un homme aimé du petit personnel communal et respecté par les puissants de ce monde. Il est aussi un époux comblé, aux côtés de Sylvia, son épouse d’origine étrangère. Ils forment avec Diana, leur fille, une famille heureuse. Robert se surprend à savourer pleinement le sentiment d’une vie accomplie.

Evidemment, un grain de sable va remettre en cause cette belle symphonie familiale. Lors d’une soirée officielle, Robert aperçoit sa femme rire à gorge déployée avec son adjoint à la mairie, le pourtant très insignifiant Maarten Van Hoogstraten. Robert n’avait jamais réalisé qu’ils étaient si proches et même complices. Son imagination en vient à lui jouer des tours, lui laissant penser qu’il pourrait y avoir quelque chose entre sa femme et cet adjoint. Sylvia, elle, se comporte de façon on ne peut plus normale, ce qui n’est pas sans augmenter l’inquiétude de Robert à son égard.

Très vite, le doute s’installe, le fossé se creuse. Et tandis que ses parents, un couple de nonagénaires énergiques, lui annoncent leur décision de mettre fin à leurs jours, c’est tout l’équilibre de Robert et sa belle assurance qui menacent de voler en éclats.

Soupçons et paranoïa vis-à-vis de sa femme vont entraîner Robert dans une multitude de soucis et d’imagination qu’il va se faire. On le suit nous détaillant sa vie avec Sylvia (avant ses doutes) et analysant son comportement pour mieux se convaincre des agissements qu’il imagine de sa femme avec son conseiller municipal.

L’ouvrage est alors l’occasion pour l’auteur satirique de nous parler des affres de la vie conjugale tout en nous proposant une critique acerbe de notre société, comme il l’avait déjà fait dans le dîner. Herman Koch n’a toujours pas sa langue dans la poche, il nous offre même un passage croustillant sur note ancien président socialiste.

Sans réellement nous surprendre avec ce nouvel ouvrage plein de second degré, d’ironie et de satire, Herman Koch parvient à prolonger le plaisir de lecture pris par son ouvrage précédent Le dîner. On aime l’auteur pour son cynisme et sa capacité aussi à nous faire réfléchir sur des sujets de société comme la vieillesse, le racisme et évidemment l’adultère, au centre du roman.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Herman Koch
Le Facebook de Herman Koch


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=