Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce DBK Project
480  (MAD)  juin 2019

Aujourd’hui mon cher petit lecteur, afin de fêter les vacances toutes proches, en tout cas pour moi, je vais te parler d’une PSNI (Pépite Sonore Non Identifiée). Les auteurs en sont DBK Project.

En fait, je t’invite à faire une expérience extraordinaire, et je n’exagère pas du tout ! C’est plus qu’un album, c’est plus qu’un concept album, c’est un film audio ! Oui, un film audio, tu as bien lu. C’est l’histoire de 480.

Le film commence ainsi : "A un moment, tout va basculer, ça ne sera plus le même monde. Les couleurs, les voix, les gens, les minutes qui passent, tout sera différent, tu verras. Mais là, personne ne s’en rend compte, personne, c’est trop tôt… Enfin si, quelqu’un, une femme : 480."

Voilà, le décor est posé. C’est un film d’anticipation qui dure exactement 1 heure 4 minutes et 16 secondes. Je te conseille de te poser calmement.

L’album s’articule entre des narrations (au nombre de 12) et la musique à proprement parler. L’histoire, le film et la bande-son. Mais quelle bande son ! On est projeté dans un univers phénoménal, bercé par la voix de Mélanie Briand, qui narre et chante de sa voix hypnotique. Je connaissais le concept album, mais pas le film album. C’est juste extraordinaire.

L’histoire est racontée en français, ce qui est un gros plus pour les non anglophones et les chansons elles, sont en anglais et en français. Mélanie, Milu Milpop et Ausias chantent, Clément Foisseau officie à la six cordes et Romain Sanpons à la batterie. Il y a aussi une chorale, des violons et des violoncelles.

L’histoire est, je cite "une utopie futuriste, une dystopie à ne pas atteindre dans la réalité en vous laissant guider par le personnage de 480". DBK Project, au travers de ce film audio, nous montre tout l’étendue de son talent musical. Dire que c’est un album d’electro-pop-rock-folk-électro est tellement réducteur.

Les claviers offrent des couleurs changeantes, qui peuvent être disco avec des touches floydiennes ("Violent Girl"), hip-hop ("Sing a Song") mais pas que, c’est aussi blues dans un phénoménal "Draw Me Something, funky" ("Avant la tempête") classique ("Behind the wall").

Bref, tu l’as compris, on est au-delà de l’album, du concept-album. C’est l’album parfait pour paresser, se détendre, vivre, aimer, voyager, que se soit réellement ou virtuellement. Pour moi, sans exagération, 480 est l’ALBUM de 2019. Une adorable et magnifique claque artistique !

Dépêche-toi, il serait vraiment dommage que tu passes à côté de ce film audio !

 

En savoir plus :
Le site officiel de DBK Project
Le Bandcamp de DBK Project
Le Soundcloud de DBK Project
Le Facebook de DBK Project


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=