Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Benalla, la vraie histoire
Sophie Coignard  (Editions de l'Observatoire)  juin 2019

Je poursuis mes lectures estivales avec un nouvel ouvrage consacré de près et de loin à notre président au travers de l’affaire qui a fait parler une bonne partie de l’année depuis l’été dernier, j’ai nommé l’affaire Benalla. De nombreux ouvrages sont sortis au début et au cours de l’affaire, le dernier en date étant celui de Vincent Crase (le compagnon de sortie de Benalla), chroniqué sur notre site.

Sophie Coignard, journaliste et écrivain, a pris le parti de prendre son temps pour enquêter sur ce personnage sulfureux, pour nous livrer une enquête précise sur cet intrus au cœur du pouvoir, un an après les faits. Elle nous montrer comment un homme, parti de nulle part, sans réseaux, s’est introduit au cœur du pouvoir macronien.

L’ouvrage nous offre de nombreuses révélations sur cette étoile filante qui a percuté Jupiter et crée un cataclysme en Macronie. Elle commence par nous montrer l’énergie dépensée par Benalla pour réussir à s’introduire à l’Elysée alors que rien ne l’y prédestinait. On voit parfaitement comment il a su forcer son destin mais aussi comment tout ce qu’il avait construit a pu s’effondrer en un instant.

En lisant cet ouvrage, on constate qu’Alexandre Benalla a réussi à entrer par effraction dans un monde qui n’était pas le sien, celui de la haute fonction publique. Arrivé à l’Elysée, il a fréquenté la police, les officiels, suivi le président lors de certains déplacements et a dirigé certaines missions officieuses. L’auteur nous montre qu’il a rapidement gagné la confiance du prince, regardé par certains qui le voyaient évoluer, fascinés et jaloux. Gardien des secrets, il était incontournable au palais jusqu’à ce jour du premier mai.

En quelques heures, son nom est devenu celui d’une affaire d’état qui a animé une bonne partie de l’été dernier, se poursuivant par d’autres révélations tout au long de l’année. Au fil du temps et de ces révélations se sont dévoilé des abus de pouvoirs, des faux-semblants, un esprit courtisan et des hiérarchies parallèles régnant au sommet de l’Etat.

Avec cet ouvrage, qui est à mon sens le plus complet concernant Benalla, Sophie Coignard nous raconte et tire les conséquences de cette affaire qui a fait trembler la présidence. Elle nous montre la panique qui a envahi la présidence lorsque les faits ont été dévoilés. Elle nous offre des révélations croustillantes (que je me garde de vous dévoiler) et dresse des portraits peu glorieux de certains ministres qui ont eu à témoigner lors de la commission d’enquête de l’assemblée et du Sénat.

On sort assez consterné de la lecture de cet ouvrage, peu rassuré vis-à-vis du politique et de la présidence. On reste avec l’impression que cette affaire n’est pas totalement terminée et qu’il reste encore de nombreuses zones d’ombre à éclaircir.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=