Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Lords of Altamont
Lords have mercy  (Fargo / Naive)  octobre 2005

Avec une pochette qui ne fait pas dans le lyrisme bucolique, un nom qui affiche clairement une fascination pour les Rolling Stones, même si Altamont reste plutôt de sinistre mémoire*, des patronymes vintage comme on n'oserait plus en choisir ("Preacher", "Sir Lord Baltimore") et des titres explicites ("Cyclone", "Action", "Live fast"), The Lords of Altamont annoncent tout de suite la couleur et l'intensité sonores de Lords have mercy.

Ce sera du garage punk stoner réservé à ceux qui aiment le rock bien burné et les road movies à tombeau ouvert. Mais peut être aussi, pourquoi pas, pour les autres pour déboucher leurs oreilles obstruées par la candy pop et échanger leur pétrolette pour une vraie bike.

Et ils s'en sortent plutôt bien, leur jeune passé consacré au rock dans tous ses états au sein des Fuzztones, des Cramps ou des Bomboras leur conférant assez de maturité pour éviter le copier-coller ringard.

Imaginez une batterie plombée et acharnée (Thom Sullivan), des guitares stridentes (Dave James et Shawn Medina), une basse carnassière (Spencer Robinson) et une voix brute de décoffrage (Jack Cavaliere). C'est The Lords of Altamont.

Les morceaux sont courts, puissants et efficaces. L'album s'ouvre sur un "Cyclone" dévastateur et un "Let's burn" qui lamine tout sur son passage et la furie ne connaîtra que quelques modestes apaisements avec "Burned from the knees down", "She cried" et "Tough as nails".

Inutile de prendre des airs inspirés de pseudo-spécialistes musicaux pour reconnaître les influences au demeurant évidentes et assumées de MC5, des Stooges, des Sex Pistols, des Queens of the Stone Age et bien sûr des Stones.

La relève est donc bel et bien assurée et on se dit qu'en live sur une scène en plein air ça doit dépoter. En attendant, à écouter plein gaz à fond les manettes !

* En 1969, pendant un concert des Rolling Stones, un jeune noir qui avait sorti une arme à feu au pied de la scène a été tué par un biker membre du service d'ordre.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album To hell with the Lords de The Lords of Altamont
The Lords of Altamont en concert à L'Escapade (28 juin 2006)
The Lords of Altamont en concert à La Maroquinerie (26 juin 2006)
L'interview de The Lords of Altamont (28 juin 2006)

En savoir plus :

Le site officiel de The Lords of Altamont


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=