Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marie des Poules, Gouvernante chez George Sand
Théâtre Buffon  (Avignon)  juillet 2019

Comédie dramatique de Gérard Savoisien, mise en scène de Arnaud Denis, avec Béatrice Agenin et Arnaud Denis.

Elle en a fait du chemin Marie Caillaud, la petite paysanne née de parents tisserands du côté de Nohant. Maintenant à Paris, elle se remémore sa vie jusqu'alors, sa rencontre à onze ans avec George Sand lorsqu'elle entra à son service.

Pour la différencier de Marie la cuisinière, on la baptisera "Marie des Poules" car c'est elle qui est chargée d'aller chercher les oeufs au poulailler et ce surnom lui restera tout au long de ses années au "château" comme on appelait la demeure où elle deviendra gouvernante.

C'est auprès de la grande écrivaine qu'elle va faire son éducation, apprenant à lire et à écrire, assistant aux réceptions où viennent Alexandre Dumas et autres célébrités, et dévorant de nombreux livres dans la bibliothèque.

Rapidement, le fils de la maison, Maurice, lui proposera de jouer la comédie et reconnaîtra ses talents de comédienne dans de nombreuses pièces de sa mère où elle se découvrira une vocation. Le jeune homme, oisif et cynique, la séduira et entretiendra avec elle une liaison secrète avant qu'il ne se marie et qu'elle en soit dévastée.

Autour d'une très belle scénographie de Catherine Bluwal, une maison de poupée qui représente la demeure de George Sand et s'ouvre sur les différentes pièces, la mise en scène d'Arnaud Denis s'avère parfaite et donne le bon tempo à cette histoire passionnante. Il est également un impérieux et glaçant Maurice Sand.

Avec sa franchise, sa naïveté et son bon sens paysan, Marie des Poules est à la fois drôle et bouleversante. Béatrice Agenin, éblouissante, porte le très beau texte de Gérard Savoisien avec tout son talent et son humanité, jouant à la fois Marie des Poules, la bonté incarné et une George Sand, sûre d'elle et de son talent.

La façon dont Béatrice Agenin incarne Marie aux différents âges ainsi que George Sand impressionne au terme d'une superbe performance de comédienne dans toute la maîtrise de son art.

Le texte très fort de Gérard Savoisien évoque les conventions sociales de l'époque et brosse deux beaux portraits de femmes, semblables finalement dans la façon dont elles conduisent leur vie et trouvent leur épanouissement. Magnifique.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=