Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une fille facile
Rebecca Zlotowski  (août 2019) 

Réalisé par Rebecca Zlotowski. France. Comédie dramatique. 1h32 (Sortie le 28 août 2019). Avec Mina Farid, Zahia Dehar, Benoît Magimel, Nuno Lopes, Clotilde Courau, Loubna Abidar et Lakdhar Dridi.

C'est sous le beau et chaud soleil cannois que Rebecca Zlotowski a situé "Une fille facile", un conte moral qui n'aurait pas déplu à Eric Rohmer.

On pense forcément à "La Collectionneuse", au "Rayon Vert" et même au "Genou de Claire". On pense aussi, présence de Zahia Dehar oblige, à "Et Dieu créa la femme" de Roger Vadim.

Précédée d'une réputation sulfureuse, la jeune fille à la plastique étonnante a, en effet, quelque chose de la juvénile Bardot. Sa grâce, sa gentillesse, son bon sens de belle fille faussement déguisée en aguicheuse, surprend d'emblée.

Un plan furtif sur le dessus de ses fesses résume sa philosophie : "Carpe diem", une philosophie qu'elle s'attache à appliquer sans ostentation et surtout sans aucune perversion.

D'une voix étonnamment douce, elle explique à sa cousine, chez qui elle est venue passer quelques jours de vacances, le sens de sa vie de "fille facile". Elle le fait sans prosélytisme et avec une sincérité qui va au-delà du rôle qu'elle est censée incarner Ici, Zahia s'appelle Sophia et l'on peut dire que Rebecca Zlotowski l'a bien nommée.

Comme chez Rohmer, la théorie, exprimée dans de longs bavardages, est suivie d'un exercice pratique. Sophia va donc montrer à Naima ce qu'elle est et ce qu'elle fait grâce à un séduisant et souriant milliardaire brésilien dont le yacht est en rade de Cannes.

Découvrant le luxe et en profitant un moment grâce à sa cousine, Naima, personnage que Mina Farid rend totalement crédible, ne va pas en avoir la même lecture. Ce qui va la fasciner, c'est l'ami du milliardaire, Philippe, rendu très convaincant par Benoît Magimel. Naima s'aperçoit très vite que lui aussi est "au travail" en "ami" intéressé du magna brésilien.

"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski partage également avec le cinéma de Rohmer une très grande aisance dans l'utilisation des clichés.

Comme lui, elle est à mi-chemin de la Comtesse de Ségur (les deux cousines) et de Karl Marx (les riches et les pauvres) et n'hésite pas à montrer à la fois le bon côté du milliardaire qui chante avec une belle conviction "Dans mon île" d'Henri Salvador, et son très mauvais quand il accuse sciemment de vol les deux jeunes femmes.

Pareillement, Clotilde Courau, elle aussi interprétant une femme très riche, s'avère odieuse avec Zahia dans un repas où elle l'interroge sur son excès de chirurgie esthétique et teste ironiquement son QI.

Paradoxalement"Une fille facile" de Rebecca Zlotowski rappelle par l'exemple la persistance de la lutte des classes.

Au fond, et tout est déjà dans la citation de Pascal en exergue du film ("Le choix le plus important dans la vie est le choix d'un métier : le hasard en dispose"), "Une fille facile" de Rebecca Zlotowski est un "roman d'apprentissage" pour Naima.

Nonchalant, ensoleillé, ce récit bien mené, jamais vulgaire ni démonstratif, cerne bien l'époque contemporaine. Il y gronde une colère toujours latente contre les riches et, sentiment plus nouveau et plus dangereux, un dédain (que l'on lit dans les yeux du personnel du grand restaurant) pour tout ce qu'ils représentent.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=