Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tempête pour les morts et les vivants
Charles Bukowski  (Editions Au Diable Vauvert)  août 2019

En 2017, les Editions Au Diable Vauvert ont publié sous le titre "Charles Bukowski - Sur l'écriture" un excellent florilège thématique de la correspondance inédite de Charles Bukowski composé par le traducteur américain Abel Debritto qui traitait de l'acte d'écriture bukowskien.

En 2019, elles réitèrent avec "Tempête pour les vivants et les morts", une anthologie poétique du même auteur résultant d'un conséquent travail de compilation de poèmes non rassemblés et inédits, parfois publiés dans des zines confidentiels qui fait office de complètement.

Dans ces poèmes en prose qui, bien évidemment s'affranchissent tant des règles de l'art poétique que de celles de la typographie, se retrouvent tout aussi à l'évidence les fondamentaux de ce graphomane compulsif qui a porté à son acmé l'autofiction de soi et la mythification de l'anti-héros version gros dégueulasse misérabiliste et artiste maudit cependant en quête de reconnaissance pour devenir une icone littéraire.

Car quand Charles Bukowski, alias Hank, Buk et Chinaski, ne vaque pas à ses occupations favorites et addictives largement célébrées ("Les jours de gloire", "Pars avant le soleil", "Accro au cheval", "Une longue et chaude journée au champ de courses") qui en font un pilier de bar et de champs de course, et éventuellement le sexe, il est accroché à sa Remington sur laquelle il tape comme un fou furieux, mégot au bec et bouteille de vin à proximité, à l'instar de son autoportrait dessiné à l'instar de ses autres dessins qui ponctuent l'ouvrage.

Entre deux dessins révélateurs, Bukowski la tête dans les étoiles mais avec cigarette et bouteille à la main qui ouvre le bal et celui épilogue dans lequel un personnage gigantesque tance "manu militari" Bukoswki d'un "You're a bad boy Bukowski !" qui rétorque "I'm try harder", l'opus regroupe, sans linéarité chronologique, les stances de quatre décennies.

Et jaillissent des écrits impulsifs, tels des jets vomitifs d'après nuit éthylique.

Sur la fascination pour l'écriture et les mots ("La seule vie"), les choses de la vie et la marginalité, comme le royaume des cloches qu'il connaît bien avec les nuits passées dans les refuges ("55 lits dans la même direction"), ses bêtes noires ("Henry Miller et Burroughs") et ses proches, de son père cruel et sadique ("Cher vieux papa", "Mon Amérique 1936") à sa fille ("Conversation téléphonique avec ma fille de 5 ans à Garden Grove") en passant par ses amis ("Tous mes amis").

Il écrit aussi des fulgurances commémoratives sur la mort de l'actrice Jane Mansfield ("Comme ça"), de l'écrivain John Steinbeck ("Ainsi va la vie") et du critique Ezra Pound ("La mort d'Ezra".

Puis, soudain, au détour d'une page, il se fait romantique et élégiaque pour célébrer les délices érotiques ("Chanson d'amour"), l'amour et sa dernière épouse, Linda Lee, muse et indéfectible compagne de biture ("Miroir").

Bien sûr, il est son meilleur sujet d'inspiration avec une fausse commisération ("J'étais de la merde") allant jusqu'à s'envisager comme un tiers ("Un poème pour moi-même").

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=