Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Conversations entre amis
Sally Rooney  (Editions de l'Olivier)  septembre 2019

On continue la découverte des ouvrages de la rentrée littéraire aux éditions de l'Olivier avec la lecture d'un roman étranger qui vient suivre celle de l'excellent ouvrage de Jean-Paul Dubois, chroniqué récemment. Et c'est vers une jeune auteure anglo-saxonne que l'on a décidé de s'orienter, une certaine Sally Rooney, pétrie de talent, considérée comme la nouvelle star des lettres anglo-saxonnes. Conversations entre amis, publié de l'autre côté de la Manche en 2017 a connu un vif succès, salué par la critique. Traduit en une douzaine de langues, il nous arrive enfin, traduit par Laetitia Devaux, publié aux éditions de l'Olivier.

L'histoire se déroule de nos jours dans la capitale irlandaise, Dublin. Frances, la narratrice et Bobbi, deux anciennes amantes devenues amies intimes, se produisent dans la jeune scène artistique irlandaise comme poètes-performeuses. Un soir, lors d'une lecture, elles rencontrent Melissa, une photographe plus agée qu'elles, mariée à Nick, un acteur.

Ensemble, ils discutent, refont le monde, critiquent le capitalisme comme des personnages de Joyce pouvaient, en leur temps, critiquer la religion. Ils font des photographies, ils écrivent, ils vivent. C'est alors le début d'une amitié, d'une histoire de séduction menant à un mariage à quatre où la confusion des sentiments fait rage. Quand Frances tombe follement amoureuse de Nick et vit avec lui une  liaison torride, elle menace soudainement l'équilibre global de leur amitié.

L'ouvrage de Sally Rooney s'avère être un livre très anglo-saxon, un ouvrage au ton léger sur de sujets de sociétés très contemporains. Il n'est pas seulement un ouvrage traitant d'une banale histoire d'adultère mais plutôt un livre sur la confusion des sentiments, sur la jalousie, l'engagement mais aussi la rupture. Et en même temps, l'auteure nous dévoile avec son livre le portrait attachant et empathique de jeunes gens contemporains qui ont beaucoup de mal à trouver leur place dans le monde laissé par leurs aînés. On les appelle les millennials.

Autour de ces quatre personnages, l'amour semble d'un côté très léger, acceptant les différentes orientations sexuelles mais en même temps, il est aussi très compliqué puisque il ne s'appuie pas sur des formes d'engagement pour, au final, laisser des cicatrices et des blessures.

L'ouvrage a aussi pour intérêt de nous renseigner sur cette génération de millennials que l'on connaît peu. Ces jeunes, particulièrement vulnérables du fait de la crise économique et sociale que l'on connaît,  se caractérisent par un mode de vie bien particulier ne reposant pas sur la recherche du profit. Ils n'ont pas pour modèle la famille classique, préférant vibrer au travers de relations sexuelles sans amour ou sentiments mais surtout sans projet. Frances, la narratrice,  poétique, désinvolte et parfois naïve en est la parfaite représentante.

On ne s'ennuie pas une seconde en lisant ce livre. Les personnages, leurs dialogues et conversations (d'où le titre du livre) et les situations parfois cocasses  se lisent comme on regarderait une bonne série anglo-saxonne grand public (dans le bon sens du terme). On réfléchit aussi beaucoup en tournant les pages sur l'amour, les moyens de communication et la société qui nous entoure.

Alors voilà, si vous cherchez un ouvrage qui traite de la complexité des relations humaines et des sentiments, un roman sur les jeunes et leurs difficultés, le livre de Sally Rooney est fait pour vous et vous ne serez pas déçus.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=