Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Trinidad - Pour que tu t'aimes encore
Comédie Bastille  (Paris)  septembre 2019

Seul en scène humoristique écrit et interprété par Trinidad.

Avec Trinidad, aucun risque d'assister à un seul en scène formaté du genre "Bonjour Paris ! Ça va Paris ?" sur fond de musique tonitruante.

Pour son millésime 2019 intitulé "Pour que tu t'aimes encore", tout commence dans le noir, avec la trompette de Miles Davis de "l'Ascenseur pour l'échafaud" et le halo de deux torches qui balaye des photographies d'actrices. Celle de Vivian Leigh dans le rôle mythique de Scarlett dans film "Autant en emporte le vent", et celles au destin fracassé, Françoise Dorléac si jeune, Romy Schneider si fragile, et Annie Girardot si désemparée.

Quel rocambolesque cambrioleur ou visiteur s'introduit-il dans ce qui va se révéler comme la mémoire illustrée d'une petite fille qui rêve devenir actrice ? Trinidad elle-même qui invite le spectateur à une superbe traversée autobiographique.

Car la voici pleins feux, belle et pétulante rousse en tenue de voyageuse de l'espace, une combinaison façon cosmonaute disco, qui entraîne, avec son goût des mots, des jeux de mots et des calembours rimés, le spectateur dans son panthéon féminin et féministe.

Dans son album de famille de coeur, des comédiennes admirées ainsi que des figures féminines fondatrices de ce qu'elle est devenue, de la poupée Barbie à Sharon Stone en passant par Brigitte Lahaie. Et sa mère, espagnole catholique, pour qui l'avenir de la femme se résume à la seule alternative "maman ou putain".

Mais aussi ses phares générationnels dont Simone Veil à laquelle elle rend hommage dans sa rétrospective théâtralisée de la condition féminine "Et pendant ce temps Simone veille!" qui ne quitte pas l'affiche.

Humoriste, chanteuse, imitatrice, auteure et chroniqueuse, Trinidad dispose de plus d'une flèche dans son carquois pour cibler le prédateur aigle noir de Barbara, dénoncer les cinq commandements de la virilité tout comme elle, magnifier le plaisir féminin et prôner "le tour du monde en 80 jouir" et en appeler à la puissance des femmes, non pour revendiquer mais affirmer, sortir de l'emprise idéologique de domination masculine et de la sexuation sociétale comme de l'ornière néo-féministe.

Et elle est bien armée, non seulement d'un humour ravageur, ui s'exprime également dans l'art de la goguette avec des détournements parodiques de chansons, mais, à l'instar d'une super-héroïne du troisième millénaire, de la puissance de la force qui ne réside pas dans le sabre de Dark Vardor mais dans les gants laser pour DJ.

Ainsi Trinidad délivre une performance originale et inédite qui hybride one woman show, seul en scène militant et space-opera avec éclairage ad hoc. Et, attention, cela va très vite car la dame n'a pas sa langue dans la poche et elle est diablement volubile. De quoi fédérer un public enthousiaste.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Scène Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=