Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La petite conformiste
Ingrid Seyman  (Editions Philippe Rey)  août 2019

Voilà un petit livre bien sympathique, rigolo à souhait, très joliment écrit, qui porte bien son titre, La petite conformiste. A la plume une nouvelle auteure, Ingrid Seyman journaliste et réalisatrice qui nous propose un premier roman parfaitement maîtrisé.

Ingrid Seyman nous déroule l’histoire d’Esther, une enfant de droite née par hasard dans une famille de gauche, à Marseille, au mitan des années 70. Chez elle, tout le monde vit nu. Et tout le monde, sauf elle, est excentrique.

Sa maman est une secrétaire anticapitaliste qui ne voit que par mai 68. Son père, juif pied-noir, conjure son angoisse d’un prochain holocauste en rédigeant des listes de tâches à accomplir. Son frère est un hyperactif et ses grands parents soignent leur nostalgie de l’Algérie en jouant à la roulette avec les poids chiches du couscous. Il existe aussi dans la famille de cette jeune Esther une violence diffuse, instaurée par le père, dont les inquiétantes manies empoisonnent la vie de la famille.

L’existence d’Esther va basculer quand ses géniteurs, pétris de contradictions, décident de la scolariser chez l’ennemi : une école catholique, située dans le quartier le plus bourgeois de la ville. On va alors suivre ses déboires (pendant dix ans à partir de ses trois ans) ou plutôt sa joie d’intégrer une école où l’uniforme fait foi, entourée d’enfants venant de familles qu’elle envie. Voir cet enfant à la recherche de règles et de normalité se débattre avec ses parents qui n’en ont pas beaucoup est particulièrement drôle mais aussi très touchant.

Car oui, tout n’est pas drôle dans ce livre, et vous le découvriez en le lisant. Ingrid Seyman prend soin de nous montrer que ce que l’on peut prendre pour du délire ou de l’anormalité (celle du père notamment) peut être vécu différemment par un enfant.

La grande qualité de l’ouvrage repose sur deux éléments à mon sens. En premier, elle repose sur la science du récit de l’auteur pour qui la langue fait office de mitraillette, se révélant tour à tour drôle et grave, absurde et bouleversant. Certains passages du livre sont particulièrement comiques autour de situations cocasses ou de décalages entre la vision que se fait un enfant d’une chose et de sa réalité. Les préjugés vont bon train dans l’ouvrage et on se marre beaucoup. Et en même temps, le livre nous fait aussi beaucoup réfléchir sur des sujets variés comme la politique, le racisme, l’immigration et la folie.

La deuxième qualité de l’ouvrage tient dans son final, particulièrement réussi et à laquelle on ne s’attend pas. Bluffant, Ingrid Seyman a compris que l’on a tendance à se souvenir d’un ouvrage aussi quand sa fin nous met sur les fesses.

Alors voilà si vous avez envie de lire un ouvrage drôle et original, je pense que celui d’Ingrid Seyman sera parfait et comblera vos attentes. La petite conformiste est une chronique douce et amère d’une famille originale, le mot est faible, dont vous vous souviendrez.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Ingrid Seyman


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=