Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rêves d'Occident
Théâtre de la Cité Internationale  (Paris)  octobre 2019

Tragi-comédie d'après une oeuvre de Shakespeare, écriture de Jean-Marie Piemme, mise en scène de Jean Boillot, avec Nikita Faulon, Philippe Lardaud, Régis Laroche, Axel Mandron, Cyrielle Rayet, Isabelle Ronayette, les musiciennes Mathilde Dambricourt et Lucie Delmas et la chanteus Géraldine Keller.

Jean Boillot, directeur du NEST-CDN de Thionville, après plusieurs collaborations avec l'auteur belge Jean-Marie Piemme (artiste associé au NEST) a souhaité que celui-ci adapte la pièce de Shakespeare, "La Tempête", pour 6 acteurs et des musiciens.

Dans la réécriture de Jean-Marie Piemme, Prospéro n'est plus un magicien mais un homme de sciences en quête de la maîtrise de l'Homme et de la Nature pour le bien de l'humanité.

"Rêves d'Occident" démarre lorsque Prospéro, accompagné d'Ariel son fidèle ami et factotum et de Miranda sa fille, quitte le Duché de Milan dont il est chassé, pour une île inconnue.

Il décide d'y édifier une cité idéale, Prospéra. Il épouse Sycorax, shaman de l'île, qui convainc le peuple de le suivre dans son entreprise. Prospéra grandit de manière phénoménale avant que les événements ne se retournent contre lui.

Caliban, le fils de Sycorax, rejoint la résistance. Miranda, qu'il souhaiter marier à une riche héritière Xénia aux desseins obscurs (qui finance notamment des savants étrangers dont personne ne connaît la teneur des recherches), veut quitter l'île. Malgré la vidéo-surveillance mise en place, la fin de Prospéro, dès lors s'avère inéluctable.

Jean Boillot propose un grand spectacle, conte théâtral parfois un peu trop dense mais très original où émergent les questions liées au transhumanisme et abordant également les rapports parents-enfants à travers une fresque épique et musicale.

"Rêves d'Occident" est rythmé par les compositions de Jonathan Pontier, interprétées par les impeccables percussionnistes Mathilde Dambricourt et Lucie Delmas, l'impressionnante soliste soprano Géraldine Keller et les choeurs des comédiens, qui lui confèrent un ton singulier.

Le travail vidéo très présent d'Emilie Salquèbre et Olivier Irthum, le décor en carton-pâte coloré de Laurence Villerot, ainsi que les costumes aussi réalistes que kitschs de Pauline Pô achèvent de donner à ce conte théâtral, un aspect fantastique qui mélange l'antique à un aspect plus futuriste.

Les comédiens (Nikita Faulon, Régis Laroche, Axel Mandron, Isabelle Ronayette et Cyrielle Rayet) tiennent tous la route dans ce conte protéiforme. On apprécie tout particulièrement la composition toute en finesse de Philippe Lardaud, savoureux Ariel tragi-comique à l'image de toute la pièce.

Une originale proposition qui ne manque pas de richesses à découvrir.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=