Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Imposture posthume
Centre Culturel Suisse  (Paris)  octobre 2019

Fable dystopique écrit et mise en scène par Joël Maillard avec la coopération artistique de Nicole Genovese, avec Joël Maillard et Nicole Genovese.

Dans son précédent opus intitulé "Quitter la terre", le comédien, auteur et metteur en scène suisse Joël Maillard présentait une comédie dystopique présentant, sous forme d'une aventure galactique, la solution envisagée pour remédier au scénario catastrophe de l'extinction de l'espèce humaine, dans un avenir proche, pour cause de stérilité généralisée.

Avec "Imposture posthume", et toujours dans le genre science-fictionnel cyberpunk et post-apocalyptique, Joël Maillard procède à une projection anticipatrice à double détente, à la fin du 21ème siècle, qui signe la fin de l'Homme, et dans un avenir très lointain de plusieurs millénaires, pour livrer une spéculation divagatrice dans laquelle la catastrophe est survenue au profit d'une nouvelle espèce que l'Homme démiurgique a créé à son image, les humanoïdes, qui ont survécu à l'apocalypse.

Combinant satire, loufoquerie et questionnement existentiel, il a conçu une partition articulée par trois thématiques imbriquées, le transhumanisme, l'évolution des technologies NBIC (Nanotechnologies, Biotechnologies, sciences de l?Information et sciences Cognitives) et la révolution technologique de l'intelligence artificielle qui, dans une acception large, pourrait conduire à doter les androïdes, automates désincarnés, d'affects et de fonctions de sociabilité.

A partir de la découverte en 2099 du corps momifié de Joêl Maillard tenant un disque de plastique contenant ses souvenirs notamment liés à sa participation à un protocole organisé par le COMA, centre d'observation des maturités augmentées, considérée comme la dernière preuve de l'existence humaine, s'imbriquent données réelles et fictions futuro-fantaisistes telles, et entre autres, le suicide par bronzage, la fusion de Dieu et du Père Noël et le saut de l'ange du haut du balcon de la basilique du dernier pape pendant la bénédiction de Noël.

Ainsi que la question fondamentale : la supra consciente synthétique, avatar du Big Brother, à la voix féminine, celle de la comédienne Nicole Genovese qui a apporté sa collaboration artistique, a-t-elle provoqué l'effondrement technologique globale après son premier discours à l'humanité du 1er avril 2099 ?

Avec son air de Pierrot lunaire et un humour pince-sans-rire, Joël Maillard dispense cette roborative et réflexive fantaisie rythmée par des inserts musicaux composés par Louis Jucker, lamento inarticulé des âmes errantes ou émanations sonores des futurs maîtres de l'Univers.

Et ce, dans une superbe scénographie plasticienne de Christian Bovey, avec un étrange symbole géométrique gravitationnel, une immense plaque de cuivre pour révéler l'ectoplasme du futur et deux sculptures de têtes aux traits grossiers qui évoquent les oeuvres modernes telles la "Tête en pierre" de Picasso et la " Tête héroïque" de Zadkine.

Jubilation et effarement au menu, avec en digestif, après une fondue étique, la citation de quelques unes des règles de vie susceptibles de rendre la vie la moins pénible possible éditées par le joyeux luron philosophe Arthur Schopenhauer.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=